Rapport annuel 2013-2014 vers 2015

Publié le : 28 juil. 2014 - 72 pages
Rapport annuel 2013-2014 vers 2015

Résumé

Le présent rapport résume les activités menées au Burundi depuis 2013 par le PNUD et les partenaires nationaux et internationaux au développement. Ce partenariat a été mis en oeuvre dans le cadre du Système Intégré des Nations Unies. Le présent document établi le bilan des principales réussites, dégage un nombre de leçons apprises et cerne les défis à venir.

Dans un contexte de sortie de crise, le PNUD a contribué au processus de consolidation de la paix, à travers les première et deuxième phases du programme du Fonds de consolidation de la paix (PBF I et PBF II), notamment en faveur de la réintégration des rapatriés du camp de Mtabila situé en Tanzanie. Les objectifs de développement sont exprimés à travers différents documents cadre comme le Cadre stratégique de croissance et de lutte contre la pauvreté de deuxième génération (CSLP II), les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et la vision « Burundi 2025 ».

Dans la logique des orientations à long terme formulées dans ce document cadre, le CSLPII a été élaboré par le gouvernement avec un large consensus de tous les toutes les parties prenantes : communautés, société civile, secteur privé, Parlement, administration centrale et partenaires au développement, devenant ainsi le seul cadre de référence pour la définition des priorités de l’action gouvernementale sur la période 2012-2016, et pour le choix des orientations stratégiques
des partenaires au développement.

Réduction de la pauvreté et Consolidation de la paix
Au cours de 2013-2014, quatre programmes de réintégration et de développement ont été mis en oeuvre pour promouvoir la réintégration socio-économique des RDExC au Burundi. L’année 2014 a été marquée par le débat politique pour la préparation des élections de 2015 et la réflexion sur comment capitaliser les résultats atteints dans le cadre de la réintégration post-conflit, et comment les orienter vers le développement local durable.

Dans le domaine de l’amélioration de l’accès à la justice et en collaboration avec le ministère de la Justice, le PNUD a soutenu les organisations de la société civile pour qu’elles fournissent des services d’aide juridique et judiciaire aux populations vulnérables. Le PNUD a également contribué à la consolidation de la sécurité communautaire en appuyant la Police nationale dans la mise en oeuvre du concept de « police de proximité » dans six communes pilotes.

le PNUD collabore avec le Fond pour l’environnement mondial (FEM) dans divers projets visant à construire un avenir humain et écologique durable à travers deux programmes : le FEM moyen et le FEM micro-subventions, et cela avec le ministère de l’Eau, de l’Environnement, de l’Aménagement du territoire et de l’Urbanisme (MEEATU) et l’Office burundais pour la protection de l’environnement (OBPE), ses deux principaux partenaires nationaux pour les questions environnementales.

Les Défis
Au Burundi, la lutte contre la pauvreté demeure le plus grand défi qu’il conviendrait de résoudre prioritairement. Les problématiques relatives à l’insécurité alimentaire, au manque d’opportunités d’emplois décents, surtout chez les jeunes, les dysfonctionnements du système judicaire et l’impunité qui subsistent à une échelle relativement élevée, constituent des obstacles majeurs à l’amélioration de la concorde sociale mais aussi au développement d’un secteur privé dynamique et créateur de nouveaux emplois décents.

 

Ce qu'il faut retenir

  • Le PNUD et le FEM oeuvrent conjointement auprès des populations pour trouver au niveau communautaire
    des solutions collectives et concrètes aux cinq défis suivants :
    1 La lutte contre les changements climatiques ;
    2 La conservation de la biodiversité ;
    3 La réduction de la dégradation des sols ;
    4 La conservation des eaux internationales ;
    5 La réduction des effets des Polluants organiques persistants (POP).

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe