Le Programme national de volontariat des jeunes

18 juil. 2016

© PNUD-VNU Burundi / Emmanuel Nibizi / 2015 – La demande pour la création d’un Programme de volontariat au Burundi provient directement de la jeunesse burundaise.

La demande pour la création d’un Programme de volontariat au Burundi provient directement de la jeunesse burundaise. Déjà, lors du Forum national de la jeunesse, organisé en 2007 à Gitega par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, les jeunes présents au Forum avaient réclamé la création d’un tel programme, afin de pouvoir mettre à disposition des autres, pendant leur temps libre, leurs compétences et connaissances en faveur d’actions de développement et de renforcement de la cohésion sociale.

Après une étude de faisabilité,  menée en 2012/2013, et appuyée par le programme VNU et le PNUD, le Programme national de volontariat des jeunes (PNVJ) a vu le jour officiellement le 5 décembre 2014, à l’occasion de la Journée internationale des volontaires (JIV). Le Burundi, qui a lancé ce nouveau programme, continue pour autant de travailler en étroite collaboration avec le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) et le PNUD qui sont fortement impliqués dans sa mise en œuvre. Le PNVJ, qui est logé dans une structure au sein du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, marque ainsi la volonté du Burundi de reconnaître et de valoriser le désir de la jeunesse burundaise de se mettre au service du pays.

Les promotions de jeunes volontaires

La première promotion de 100 jeunes volontaires a été mobilisée à partir de novembre 2014 sur la base de leurs compétences dans plusieurs domaines : l’éducation, la santé, l’agriculture et l’élevage, la protection de l’environnement, l’assistance juridique et sociale, l’appui à l’administration communale. Les derniers volontaires de cette promotion ont achevé leur mission de 12 mois en mars 2016.

Entre temps, le PNVJ a déjà mobilisé la deuxième et la troisième promotion de jeunes volontaires (150 et 50 jeunes). La durée de service est de 6 à 12 mois. Il sera mis fin à l’activité de ces deux promotions le 31 décembre 2016 avec la fin de la phase de pilotage du PNVJ.

Perspectives et continuité du Programme de volontariat national

 Le ministère de la Jeunesse des Sports et de la Culture, à travers l’équipe technique de gestion du PNVJ, développe déjà un plan de maximisation d’impact du PNVJ et de sa durabilité financière. Cette initiative permettra de rassembler les ressources nécessaires à la mobilisation, la gestion et le suivi des futurs jeunes volontaires autour de projets de développement et de cohésion sociale, afin d’assurer leur autonomisation. C’est par exemple dans le cadre d’un financement PBF III [1], que Le PNVJ va pouvoir étendre ses activités à une nouvelle province (Bujumbura Mairie) où il compte mobiliser une centaine de jeunes volontaires.

L’un des futurs objectifs du PNVJ est également de mettre en place le cadre légal d’un véritable Programme de volontariat national. Un décret présidentiel à venir définira et rendra exécutoire ce cadre légal, officialisant par la même occasion la création du Centre national de volontariat au Burundi (CNVB). Sous la supervision du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, le CNVB assurera à partir de 2017 l’animation et la gestion du programme de volontariat national, prenant la suite du PNVJ à l’issue de sa phase de pilotage.

 

 

 

___________________________________
[1] PBF (Peace Building Fund) est le fonds de consolidation de la paix des Nations Unies.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe