Cadre légal

UNDP-bi-new-compound-patrice-brizard-2016-7552© PNUD Burundi / Patrice Brizard / 2016 - Inauguration officielle des nouveaux locaux du PNUD au Burundi en novembre 2016. Une occasion pour le PNUD et le gouvernement du Burundi de rappeler la bonne coopération passée et de se fixer de nouvelles perspectives pour l’avenir du Burundi.

La présence du PNUD au Burundi date de 1975. Elle est définie par un accord de base avec le gouvernement du Burundi qui énonce les conditions fondamentales dans lesquelles le PNUD appuiera celui-ci dans la mise en œuvre de ses projets de développement (voir ci-dessous le document Accord de base PNUD-Burundi en anglais et français).

Les priorités stratégiques sont quant à elle définies par le Plan cadre des Nations Unies pour l'Aide au développement (PNUAD) ou plus communément appelé UNDAF selon son sigle en anglais (voir également ci-dessous). Il  a été adopté par toutes les agences des Nations Unies et le BNUB (Bureau des Nations Unies au Burundi *), ainsi que par le gouvernement du Burundi. Le Plan cadre a été reconduit pour la période 2012-2016. En réponse aux nouvelles priorités nationales, l'UNDAF 2012-2016 a été étendu à 2017, témoignant de la compréhension commune du gouvernement du Burundi et du Système des Nations Unies sur les progrès, les contraintes, les défis et les opportunités pour mettre en oeuvre le nouvel UNDAF 2012-2017.

Le PNUD apporte son expertise au Gouvernement en vue de répondre à de nombreux défis de développement. C’est dans ce cadre qu’il appuie la production des rapports nationaux de développement humain, des rapports d’évolution de la réalisation des OMD ainsi que la mise sur pied des outils de programmation tels que le Cadre stratégique de croissance et de lutte contre la pauvreté (CSLP II) et l’étude prospective Burundi 2025.

Dans le domaine de la mobilisation des fonds, le PNUD apporte son appui à travers le groupe de coordination des partenaires au développement du Burundi auquel participent les bailleurs de fonds qu’il copréside avec le gouvernement.

___________________________________

*Par la résolution 2137 adoptée à l’unanimité le 13 février 2014, le Conseil de sécurité des Nations Unies a prorogé le mandat du Bureau des Nations Unies au Burundi jusqu'au 31 décembre 2014. À cette même date, la Résolution 2137 a marqué la fin du BNUB et le transfert des responsabilités appropriées à l’équipe de pays des Nations Unies.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe