Le Programme des Volontaires des Nations Unies

Le PNVJ qui est soutenu par le programme des VNU et le PNUD, met des jeunes volontaires burundais au service de structures d'accueil safin de favoriser le développement et la cohésion sociale dans le pays. © PNUD Burundi / Patrice Brizard /2016 - Au Burundi, L'édition 2016 de la Journée internationale des volontaires a été organisée en collaboration  avec les autorités de la  mairie de Bujumbura, les organisations de la société civile burundaise et le centre national de transfusion sanguine. À cet effet, une activité de construction du centre de métier de Gihosha et de don de sang s’est tenue le lundi 5 décembre en mairie de Bujumbura, en zone Gihosha, avec le soutien des volontaires.

 

Qui sommes nous ?
Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est l'organisation de l'ONU qui promeut le volontariat afin de soutenir la paix et le développement de par le monde. Le volontariat est un moyen efficace pour engager les gens à s’attaquer aux défis de développement, et il peut transformer le rythme et la nature du développement. Le volontariat profite à la fois à l’ensemble de la société et à la personne qui se porte volontaire en renforçant la confiance, la solidarité et la réciprocité parmi les citoyens et en créant délibérément des opportunités de participation.

Le programme VNU contribue à la paix et au développement en préconisant la reconnaissance des volontaires, en travaillant avec ses partenaires pour intégrer le volontariat dans la programmation du développement, et en mobilisant de par le monde un nombre croissant de volontaires, d’une plus grande diversité, y compris des volontaires VNU confirmés.

Le programme VNU conçoit le volontariat comme universel et proche. Il reconnaît le volontariat dans sa diversité, ainsi que dans les valeurs qui le portent : le libre arbitre, l’engagement et la solidarité.

Le siège du programme des Volontaires des Nations Unies, actif dans plus de 140 pays, se trouve à Bonn en Allemagne. Il est représenté partout dans le monde dans les bureaux du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Sur demande des agences de l'ONU, des gouvernements et autres partenaires, le programme VNU mobilise près de 8000 volontaires qui s'engagent dans des projets d'aide au développement et dans les opérations humanitaires et de maintien de la paix.

Que faisons-nous au Burundi ?
Le Programme des Volontaires des Nations Unies est actif au Burundi depuis le début des années 1970 dans la plupart de secteurs traditionnels du développement social et économique. Même si pendant près d'une vingtaine d’années, la plupart des VNU en poste au Burundi ont surtout œuvré dans les secteurs du développement rural, de la santé, de l’éducation et des Organisations non gouvernementales, on constate aujourd’hui que les postes de VNU sont aussi spécifiques que divers et se recoupent dans un nombre toujours plus grand d’agences des Nations Unies. Six agences du Système des Nations Unies font actuellement appel au professionnalisme des VNU parmi lesquelles le PNUD, l’UNICEF, l’ONUSIDA, le BNUB, le FNUAP et le HCR.

À coté des Volontaires internationaux, on retrouve également le dispositif des Volontaires nationaux qui a été mis en place dans le cadre de l’accord de base standard passé entre le gouvernement du Burundi et le PNUD. Il est conçu de manière à encadrer l’emploi de Burundais qualifiés servant en qualité de volontaires dans leur propre pays et à promouvoir le volontariat.

Un Programme national de volontariat des jeunes (PNVJ) à été lancé par le Burundi le 5 décembre 2014, à l'occasion de la Journée internationale des volontaires (JIV) qui est célébrée chaque année dans le monde à cette date. Le PNVJ qui est soutenu par le programme des VNU et le PNUD, met des jeunes volontaires burundais au service de structures d'accueil safin de favoriser le développement et la cohésion sociale dans le pays. Le PNVJ préfigure un véritable Centre national de volontariat au Burundi qui verra le jour en 2017 et sera placé sous la supervision du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture.

L’Unité de terrain VNU
Le Programme VNU au Burundi fonctionne à l’intérieur de la division des programmes du PNUD et possède un volet de communication et plaidoyer du volontariat. Le programme VNU est dirigé par Mlle Joséphine Ndao sous la supervision du Directeur Pays.

Devenir volontaire

Pour obtenir des informations sur le service de volontaire VNU international dans un pays autre que votre pays d'origine, allez à la page postuler pour être volontaire VNU où vous pourrez enregistrer votre profil dans la base de données des candidats et le mettre à jour régulièrement.

Le programme VNU ne publie pas de liste des affectations disponibles. La majorité des affectations sont proposées aux candidats inscrits dans la base de données VNU. C'est pourquoi la meilleure façon d'être pris en considération pour une affectation VNU, est d'enregistrer en ligne son profil dans la base de données des candidats. 

Les candidats pour les affectations de Volontaire international dans les différents pays sont identifiés par le siège du Programme VNU à Bonn (Allemagne) parmi tous ceux qui ont enregistré leur profil sur ce roster VNU.
 
Si vous êtes intéressé(e) à devenir volontaire national, vous pouvez vérifier les avis de recrutement sur le site du PNUD Burundi ainsi que sur la page Facebook de l'Unité VNU au Burundi.
 
L’Unité VNU ne peut pas recevoir de candidatures en dehors de ces modalités.
 
Enfin, il existe des opportunités de volontariat en ligne. Grâce à ce service du programme VNU, les volontaires peuvent agir pour le développement humain durable et soutenir les activités des organisations de développement par l'Internet. Pour obtenir des informations sur les conditions pour devenir volontaire en ligne et sur le fonctionnement du service Volontariat en Ligne (OV) du programme VNU, vous pouvez consulter le site web onlinevolunteering.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe