Jean BUKWARE, volontaire au service des communautés burundaises

02 mai 2014

Jean BUKWARE © PNUD VNU / Emmanuel Nibizi / 2014 - Jean BUKWARE a rejoint en 2011 le PNUD comme Volontaire des Nations Unies en tant que Coordonnateur provincial en réintégration dans le Programme de réintégration socio-économique des populations affectées par le conflit (ex-combattants, rapatriés, déplacés internes et vulnérables des communautés) à Bubanza, à l’Ouest du Burundi.

 « De 2011 jusqu’au 31 mars 2014, j’ai assumé les fonctions de coordonnateur provincial des projets de relèvement communautaire du PNUD Burundi. Ces fonctions s’inscrivaient dans le cadre du programme de réintégration socio-économique des populations affectées par le conflit en provinces de Bubanza, Cibitoke, Bujumbura Rural et Mairie. Le volontariat a été pour moi une occasion d’acquérir une expérience professionnelle et des connaissances diverses en étant au service des communautés. 

« Dans le cadre de mon mandat, j’ai assuré la coordination des activités du programme où étaient impliqués  3000 bénéficiaires, dont 1200 femmes regroupées dans 129 associations. Ces personnes précarisées ont pu démarrer  ensemble des activités génératrices de revenus dans les secteurs de l’agriculture et de l’élevage.

« Trouver une opportunité de volontariat est une occasion unique d’être au service des communautés pour contribuer à leur développement et construire un monde de paix. Le volontariat a été une occasion d’acquérir une expérience professionnelle et des connaissances en matière de consolidation de la paix.

« Cette expérience m’a permis de comprendre qu’être volontaire, c’est se dépasser, c’est s’engager pour aider les autres et renforcer leurs capacités… Le volontariat exige le don de soi et l’oubli de ses intérêts matériels. La satisfaction morale d’avoir été utile à la communauté humaine reste la motivation principale. Être volontaire, c’est donner beaucoup !

Durant ma période d’affectation, j’ai contribué à la réalisation de nombreuses activités comme  par exemple le projet d’autonomisation économique des femmes de Cibitoke. Ces projets pro-pauvres a permis de créer plus de 90 emplois en faveur de femmes vulnérables pendant 3 mois. Ces dernières ont reçu un salaire de trois dollars américains par jour, dont un dollar était retenu sur un compte en banque pour constituer une épargne dédiée à la création de micro-entreprises. Le PNUD a triplé l’épargne de ces femmes. Grâce à cette contribution, les bénéficiaires ont pu réaliser des activités génératrices de revenu, telles que l’élevage de chèvres et la culture du riz.  

« Les communautés ont également participé avec l’appui du PNUD à la reconstruction d’infrastructures sociales de base : trois écoles primaires et un centre de santé dans la province de Bubanza, ainsi que la construction d’un village de 135 maisons en faveur des rapatriés, déplacés internes, ex-combattants et des vulnérables des communautés d’accueil. Des systèmes d’adduction d’eau potable ont également été réhabilités,  dont 6 bornes fontaines et 50 sources aménagées dans les communes de Bubanza, Rugazi, Musigati et Mpanda. 

«  Je pense avoir joué un rôle important dans la sensibilisation des bénéficiaires sur les raisons et les objectifs du projet. Le programme touchait en effet des catégories de la population qui étaient divisées par le conflit et qui avaient besoin d’une motivation forte pour se réunir. Je me suis particulièrement impliqué dans la sensibilisation à l’utilité de recommencer à travailler ensemble pour le bien-être des communautés, et la construction d’un futur de paix.

 « Maintenant que j’ai  terminé mon contrat, je quitte le PNUD avec le sentiment d’avoir contribué à la consolidation de la paix des communautés à l’Ouest du pays. Mes projets pour l’avenir, jaimerais continuer à m’engager en faveur de la paix pour mon pays et pour d’’autres nations qui sortent d’un conflit ».

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe