Ouverture d’une mission OCHA au Burundi : une complémentarité avec l’action du PNUD

09 nov. 2015

Ouverture d’une mission OCHA au Burundi : une complémentarité avec l’action du PNUD © PNUD Burundi / Aude Rossignol / 2015 – « En vertu d’un partenariat de longue date, OCHA, entretient avec le PNUD des relations approfondies. Alors que nous nous focalisons sur les aspects humanitaires en faveur de la population, nos interventions communes doivent prendre également en compte les aspects de relèvement précoce, de développement et de résilience où le PNUD est leader en ces domaines ».

Face à la situation de crise politique et sécuritaire que connaît le Burundi depuis plusieurs mois, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a établi une présence temporaire  au Burundi sur invitation du Coordonnateur résident du Système des Nations Unies.


« Depuis trois mois maintenant, je dirige une équipe d’OCHA composée de 6 personnes ayant pour objectif d’appuyer temporairement les Nations Unies dans la coordination des affaires humanitaires au Burundi. Nous avons constaté trois défis principaux dans notre domaine d’intervention : la protection des civils, la sécurité alimentaire et l’accès humanitaire.

« Après avoir dans un premier temps apporté un appui uniquement technique, notre bureau intervient à présent au Burundi dans quatre domaines : la coordination, l’élaboration et la rédaction des politiques humanitaires, le plaidoyer et la mobilisation des ressources.
Concernant la coordination : OCHA soutien le Coordinateur Résident des Nations Unies dans son rôle de coordinateur humanitaire. Nous venons dans ce cadre de finaliser le plan de contingence inter-agences.

« Nous sommes également en relation avec le RESO, « Rassemblement, échanges et solutions », forum neutre des ONG internationales ainsi qu’avec la plateforme nationale du département de la protection civile au sein du ministère de la Sécurité publique. OCHA y joue un rôle d'appui à la coordination et de secrétariat. Nous nous chargeons également de l’élaboration et la rédaction des politiques devant guider le travail humanitaire y compris la réponse au phénomène météorologique el Nino, les plans de contingence provinciaux, et autres.
Enfin, notre quatrième axe d’intervention se focalise autour du plaidoyer que ce soit avec le gouvernement ou les bailleurs de fonds, et la mobilisation des ressources en vue de soutenir le travail des agences opérant dans le pays.


« En vertu d’un partenariat de longue date, OCHA, entretient avec le PNUD des relations approfondies, le programme de développement onusien prenant en charge les aspects administratifs des bureaux de OCHA.De plus, le PNUD intervenant dans le domaine du développement et OCHA dans celui de l’humanitaire et de l’urgence, les deux rôles sont complémentaires. Au Burundi nous travaillons en étroite collaboration pour apporter notre savoir faire dans la gestion de certains aspects techniques. C’est le cas dans l’élaboration des plans de contingence de pays, de la révision des aspects du relèvement précoce et de la résilience. Nous discutons actuellement de la préparation d’une formation en MIRA (Évaluation initiale rapide multi/secteur), une méthodologie d’évaluation en situation d’urgence pour laquelle OCHA détient l’expertise. Nous prévoyons de déployer un certain nombre de personnes pour réaliser la formation mais aussi la révision et la réactivation des plans de contingence aux niveaux national et provinciaux.

« La clé du succès de notre partenariat repose sur la reconnaissance de l’apport de chacune des agences du Système des Nations Unies. Alors que nous nous focalisons sur les aspects humanitaires en faveur de la population, nous devons également réfléchir dans nos interventions communes aux aspects de relèvement précoce, de développement et de résilience et c’est le PNUD qui est l’agence lead en ce domaine, d’où notre étroite collaboration afin d’assurer la continuité une fois la crise humanitaire passée. Ici nous travaillons dans un contexte où il est difficile de séparer les besoins du domaine de l’urgence de ceux du développement. Certains besoins humanitaires auxquels nous sommes confrontés relèvent plutôt de la résilience et du long terme. La réponse à ces besoins n’est pas toujours claire à établir. C’est pourquoi OCHA travaille avec les organisations humanitaires et de développement, y compris les autres entités du Système des Nations Unies. Il est important pour nous de savoir comment les agences vont continuer l’action une fois la phase de gestion des urgences achevée. Le PNUD est impliqué donc dès la préparation des interventions humanitaires pour assurer la continuation à travers une stratégie de solutions durables et de résilience, et assurer aussi la coordination des programmes inter agences afin de pérenniser les acquis.

« Actuellement notre plus grand défi est le déficit en ressources financières.  C’est un challenge auquel sont confrontés toutes les agences et tous les partenaires qui travaillent dans au Burundi.  Nous continuons de nous battre pour sensibiliser les bailleurs. »

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe