Un premier bilan positif pour le Programme du PNUD de réintégration économique et de cohésion sociale

10 févr. 2016

Un premier bilan positif pour le Programme  du PNUD  de réintégration économique et de cohésion sociale © PNUD Burundi / Sandrine Sangwe / 2015 - Le 3 avril 2015, à l’occasion de la remise officielle de machines agricoles à des coopératives, Cristino Pedraza Lopez procède à une remise de certificats. Ce don de machines s’inscrivait dans le cadre des activités du Projet d’appui à la consolidation de la paix et de la stratégie nationale de réintégration socio-économique des personnes affectées par le conflit au Burundi (PACSNAR).

Le PNUD contribue régulièrement à des initiatives créatrices d’emplois et de nouvelles opportunités économiques, afin de favoriser la reconstruction communautaire, la cohésion sociale, la stabilité et la sécurité communautaire, notamment au moyen de son Programme PACSNAR. Cristino Pedraza Lopez livre ici son analyse après un an de mise en œuvre du programme.

« Un an après le lancement du Projet d’appui à la consolidation de la paix et de la stratégie nationale de réintégration socio-économiques des personnes affectées par le conflit au Burundi (PACSNAR), destiné à encourager la création de projets de développement socio-économique, d’infrastructures et de consolidation de la paix, on peut dire que le bilan est extrêmement positif. Avec la création de ce programme, il s’agissait de finaliser le processus de réintégration des personnes affectées par le conflit, tout en soutenant les efforts du Gouvernement pour accélérer le développement local, la croissance économique et la création d’emplois nouveaux dans le pays. Le programme PACSNAR vient en appui stratégique de l’ancien ministère de la Solidarité nationale, des droits de la personne humaine et du genre (MSNPHG), devenu depuis le ministère des Affaires sociales, des droits de la personne humain et du genre. Le Programme PACSNAR rassemble les activités résiduelles des anciens projets de réintégration dans un projet unique ce qui nous permet d’être plus efficients, tant du point de vue de la mise en œuvre que du suivi-évaluation des programmes.

« L’appui concret du PNUD dans le cadre du PACSNAR a débouché sur des projets divers devant favoriser la cohésion sociale et la création d’emplois rapides. Le bilan 2015 fait état de trois résultats stratégiques en matière de création d’emplois :

- Création d’emploi rapide pour les jeunes à travers l’HIMO (Pavage de route, collecte des déchets) au niveau urbain ;

- Mise en place d’Associations génératrices de revenu (AGR)

- Développement des filières agricoles et non agricoles au niveau rural (filière pêche, production de miel, tomate et manioc, Artisanat, etc.).

« La cohésion sociale s’est elle surtout exprimée au travers de  la culture, du sport, de l’amélioration des infrastructures, de la construction de maisons et des journées de sensibilisation. Cela a débouché sur des projets intéressants qui mêlent les objectifs de réintégration des personnes affectées par le conflit et de cohésion sociale entre ces personnes vulnérables et leurs communautés d’accueil. Je citerai ici les projets à caractère culturel ou sportif de Bibliothèques sans frontières (BSF) et de Play International qui partagent le même objectif « favoriser la réintégration des populations déplacées et rapatriées de la Province de Makamba », et qui ont décidé d’associer leurs deux projets pour travailler ensemble.

« Ces projets à Makamba, Rutana, Bururi et Rumonge dans le sud du pays ont apporté beaucoup de choses positives, à tous les niveaux. Le projet culturel de BSF a par exemple bénéficié, de près ou de loin, à plus de 2000 personnes de tous âges, leur donnant un accès à la culture grâce à ses médiathèques mobiles baptisées « Ideas Box ». Les activités sportives de Play International fédèrent les jeunes issus de la réintégration et des communautés d’accueil, qui auparavant ne se mélangeaient pas.

« Les autorités locales voient l’intérêt de ces projets et les soutiennent, mais l’impact le plus essentiel est d’avoir attiré l’attention des responsables et décisionnaires dans les ministères. Cela facilite grandement nos discussions actuelles pour établir une nouvelle feuille de route visant des solutions durables et permettre le transfert des bonnes pratiques acquises dans les projets vers les communautés des autres provinces du pays. L’évaluation de la stratégie nationale de réintégration a ainsi permis de tirer les leçons, et de réorienter la réflexion sur les politiques publiques en matière de réintégration et de cohésion sociale ».

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe