Les volontaires et les jeunes s'unissent contre la corruption !

© PNUD Burundi/Aude Rossignol/2012
© PNUD Burundi/Aude Rossignol/2012 - Anna Piccinni, volontaire des Nations Unies au Burundi, s’est unie aux jeunes contre la corruption ! Depuis plus de 10 mois, elle a participé activement à l’organisation de cette journée au Centre jeunes Kamenge à Bujumbura.

Cette année, le thème de la campagne mondiale du PNUD et UNODC « Agir contre la corruption pour construire l’avenir que nous voulons » entre parfaitement en synergie avec le slogan de la Journée Internationale des Volontaires : « Volunteer Action Counts ». Dans ce cadre, le Centre Jeunes Kamenge et le PNUD ont organisé un important évènement de sensibilisation. Cette activité qui a rassemblé plus de 2500 jeunes avait pour mission d’informer le public sur les dangers de la corruption. Son objectif ? Inspirer à chacun à  le désir de participer à ce combat citoyen, en rappelant que la corruption implique deux acteurs : un corrupteur et un corrompu. Un citoyen mieux informé de ses droits pourra s’émanciper de ce qui est souvent perçu comme un « devoir de corrompre ».

Anna Piccinni, Volontaire des Nations Unies (VNU) au Burundi depuis plus de 10 mois, a participé activement à l’organisation de cette journée au Centre jeunes Kamenge (CJK), avec pour intention de sensibiliser un grand nombre de jeunes au combat contre la corruption. « Nous avons imaginé que le CJK représentait un espace unique qui compte plus de 40 000 jeunes inscrits, la plupart issus de milieux populaires », explique-t-elle. « Ce centre offre l’opportunité de transmettre un message direct à un public souvent victime de corruption. Le CJK représentait aussi le cadre idéal pour célébrer l’engagement volontaire et permettre des synergies entre les associations de volontaires burundaises et les jeunes des quartiers nord de Bujumbura ».

Date à retenir :

  • Chaque année le 9 décembre est célébrée la Journée internationale de lutte contre la corruption.
  • La corruption sape les institutions démocratiques, ralentit le développement économique et contribue à l'instabilité gouvernementale. Luttons contre ce crime !

Suite à un appel à proposition lancé par le siège du PNUD pour promouvoir les meilleures initiatives dans le cadre de la Journée internationale de la lutte contre la corruption. L’unité VNU m’a fait part de cette opportunité et nous avons collaboré au développement d’un événement qui célébrerait la Journée au Burundi. « Notre proposition a été retenue et nous avons reçu un financement pour la mettre en œuvre », ajoute Anna. À cet appui, s’est ajoutée une contribution de l’UNICEF Burundi, qui a fourni 2000 T-shirts pour l’occasion, ainsi que des fonds du Programme VNU au Burundi.

Les activités ont été identifiées conjointement avec le responsable du Centre Jeunes Kamenge, Padre Claudio Marano, puis les jeunes des quartiers nord ont été appelés à développer des sketches de théâtre, des chansons, des poèmes, des articles et des dessins autour de la lutte contre la corruption. Leurs idées ont permis de mettre en scène un spectacle dans lequel se sont alternés les performances des jeunes artistes et les interventions des représentants du Gouvernement et de la société civile. Ces discours ont fourni des informations pertinentes relatives aux actions concrètes que tout citoyen peut mener dans ce combat.

Pendant la journée, 14 groupes d’artistes des quartiers nord se sont succédé sur scène pour témoigner leur implication dans la lutte contre la corruption. Plusieurs associations et institutions de volontariat et de lutte contre la corruption ont exposé leurs initiatives dans un espace mis à disposition par le Centre Jeunes, et leurs membres ont pu échanger avec les participants, les jeunes, la presse.

Beaucoup des jeunes se sont sentis interpellés par les messages car ils ont souvent vécu des expériences avec différentes formes de corruption : dans les écoles, lors de la recherche d’emploi, dans les interactions de tous les jours... « Plusieurs jeunes m’ont approchée pour me demander comment ils pouvaient s’engager davantage dans ce combat et ils ont été ravis de trouver toutes les informations nécessaires aux points d’information créés spécialement pour répondre à leurs demandes et dans les textes de la brochure distribuée », raconte Anna.

Cet après-midi festif au CJK n’a été qu’une première étape d’une campagne de sensibilisation qui se poursuivra dans les écoles secondaires des quartiers nord de Bujumbura. Grâce au matériel d’information mis à disposition par le PNUD, l’équipe des formateurs du Centre Jeunes, qui se rend régulièrement dans un circuit de 111 écoles, pourra offrir des formations sur la lutte contre la corruption. Outre l’activité menée au CJK, la thématique « Agir contre la corruption pour construire l’avenir que nous voulons » a été au cœur des différents événements qui ont eu lieu au Burundi pendant la Semaine Internationale de la lutte contre la corruption. 

Deux jeunes rappeurs chantent contre la corruption face à un public de 2500 jeunes au CENTRE JEUNES KAMENGE dans les quartiers nord de Bujumbura, pour célébrer la Journée Internationale des Volontaires et la Journée de la Lutte contre la Corruption.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe