Les foyers améliorés pour lutter contre le déboisement des collines

l’utilisation de foyers améliorés a permis de réduire de moitié la consommation de bois de chauffage utilisé par chaque ménage pour la cuisson des aliments.© IWACU - L’utilisation de foyers améliorés a permis de réduire de moitié la consommation de bois de chauffage utilisé par chaque ménage pour la cuisson des aliments.

Par Évelyne Nsabimana*

Dans le cadre de la mise en œuvre de la son projet de conservation de la biodiversité du Parc national de la Ruvubu, la cellule Mutumba de l’Association pour la protection des ressources naturelles pour le bien-être de la population au Burundi (APRN/BEPB) travaille à  à travers l’amélioration du niveau de vie des populations riveraines. L’association est soutenue financièrement par le PNUD via le Fonds pour l’environnement mondial, Programme des micro-subventions (FEM/PMS) au Burundi.

Sur la colline Rabiro, l'association a formé la population à la fabrication et à l’utilisation de foyers améliorés. Jusqu’à aujourd’hui 189 ménages ont été équipés avec ces foyers, ce qui a permis de réduire de moitié la consommation de bois de chauffage utilisé par chaque ménage pour la cuisson des aliments. « le bois que j’utilisais pendant trois jours avec le foyer traditionnel peut me servir pendant six jours, ou même plus, avec le foyer amélioré. Cela fait que je fréquente rarement le parc à la recherche du bois », explique Domine Ntahomvukiye, membre de l’APRN/BEPB. Elle ajoute qu'avoir appris comment fabriquer les foyers améliorés est un sérieux avantage pour sa communauté. Celle-ci s’est révélée très motivée par le fait de pouvoir participer à son propre développement. Les bénéficiaires sont maintenant tous capables de fabriquer ces foyers par eux-mêmes.

 

La fabrication des foyers et leurs avantages

Le foyer amélioré à bois de chauffage est un foyer fermé à une seule ouverture et doté de deux trous «impuzo y’ishiga» à l’arrière pour l’évacuation de la fumée.  Il intègre en son sein trois briques pour supporter la marmite et chauffe très vite tout en gardant la chaleur à l’intérieur, contrairement au foyer traditionnel qui laisse sortir les flammes de tous côtés, ce qui gaspille l’énergie. le temps de cuisson des aliments est ainsi plus rapide qu’avec les foyers traditionnels.

Le foyer est fabriqué à  base d’eau, de sable, d’argile, de terre rouge, de bouses de vache, de cendres et d’herbes coupées « ishinge », le tout mélangé à la sève visqueuse d’une plante appelée « umurendarenda » en Kirundi. Les foyers sont ensuite mis à sécher sur un tapis traditionnel «ikirepe» à l’abri du soleil pendant deux semaines, le temps de devenir solides. Bien préservé, le foyer amélioré peut durer deux ans ou plus. Domine utilise le même foyer depuis deux ans.

En 2001, 63 personnes de l’association DUSANURE IVYASAMBUTSE comme Gabin NDANEZEREWE de la colline Rabiro, ont été formées par l’Institut national pour l’environnement et la conservation de la nature (INECN). Les bénéficiaires de la formation ont par la suite formé les gens citoyens de Busoni à Kirundo. La maîtrise de cette technique par un nombre croissant de citoyens au Burundi constitue une des initiatives porteuse d'espoir pour la diminution de la déforestation au Burundi.

* Cette histoire humaine a été recueillie par des étudiants en communication de l'Université Lumière dans le cadre d'une initiative PNUD, soutenue par le FEM, l'APRN, IWACU et Radio Bonesha .

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe