Gatumba : les valeurs du sport comme vecteur de paix !

Le Centre Sportif de Gatumba au Burundi
© PNUD Burundi/2013 /Aude Rossignol - L’ambitieux projet du Centre Sportif de Gatumba vise à offrir des infrastructures et des équipements en vue de l’encadrement socio-sportif des jeunes de la région transfrontalière de Gatumba au Burundi.

L’ambitieux projet du Centre Sportif de Gatumba a été initié par les autorités burundaises en 2011, Ministère de la Jeunesse et des Sports en tête, avec l’appui du PNUD, du Bureau des Nations Unies pour le Sport au Service du Développement et de la Paix (UNOSDP) et du Comité International  Olympique (CIO). Le projet vise à offrir des infrastructures et des équipements en vue de l’encadrement socio-sportif des jeunes de la région transfrontalière de Gatumba. L’objectif du projet est de s’appuyer sur les valeurs du sport pour consolider la paix et la cohésion sociale entre les jeunes du Burundi, de la République démocratique du Congo et du Rwanda.

Un terrain clôturé à perte de vue avec pour décor au loin les montagnes de la République démocratique du Congo (RDC). Un ensemble de bâtiments neufs érigés à l’entrée semblent attendre leurs futurs occupants. Une équipe de jeunes s’affairent avec motivation à la construction d’un mur de pierres et de briques de plus de 800 mètres linéaires. Cette construction sera fin prête début 2013 pour protéger les installations sportives des incursions du bétail et de potentiels voleurs. Le projet, une fois mis en œuvre, offrira aux jeunes de la région de nombreuses perspectives de loisir et de développement personnel. Les disciplines sportives qui pourront être pratiquées sur ce futur  ensemble de bâtiments et de terrains de quatre hectares sont nombreuses : football, volley, basket, arts martiaux, athlétisme, handball, badminton… Ces activités ne seront pas les seules à être proposées aux usagers : un cybercafé et une bibliothèque seront installés dans les infrastructures du projet.

À retenir

  • L'idée : s’appuyer sur les valeurs du sport pour consolider la paix et la cohésion sociale entre les jeunes du Burundi, de la République démocratique du Congo et du Rwanda.
  • L'objectif : offrir des infrastructures et des équipements en vue de l’encadrement socio-sportif des jeunes de la région transfrontalière de Gatumba.
  • Les partenaires : aux côtés du gouvernement, les principaux partenaires à la réalisation de ce projet sont d’une part le PNUD, le CIO et l’UNOSDP qui ont a pris en charge la réalisation des infrastructures de base et l’achat d’équipements, et d’autre part le Comité national Olympique (CNO) qui va se charger de la mise en place du programme d’activités.

Aux côtés du gouvernement, les principaux partenaires à la réalisation de ce projet sont d’une part le PNUD, le CIO et l’UNOSDP qui ont a pris en charge la réalisation des infrastructures de base et l’achat d’équipements, et d’autre part le Comité national Olympique (CNO) qui va se charger de la mise en place du programme d’activités, de la formation des futurs animateurs et gestionnaires du centre. La phase des travaux de construction prise en charge par le PNUD  tend à sa fin, et les activités sportives pourront commencer à voir le jour dans le courant de l’année 2013. Les animateurs qui seront formés par le CIO sont issus des centres jeunes et des écoles de la région. Leurs capacités d’animation seront renforcées  sur base des valeurs olympiques et particulièrement sur les thématiques suivantes : santé, hygiène, environnement, valeurs citoyennes, paix et sport pour tous.

Bien que les infrastructures de base aient été construites grâce au PNUD, de nombreux aménagements indispensables sont encore à réaliser pour que le centre puisse accueillir les jeunes sportifs dans de bonnes conditions : Salle de douche, vestiaires, gradins, adduction d’eau et d’électricité, aménagement des terrains extérieurs. De nouvelles collaborations financières et techniques seront nécessaires pour rendre le nouveau centre sportif optimal.

Les futurs usagers s’impliquent dans la construction du centre sportif
Égide et Frédiane ont respectivement 22 et 23 ans. Habitants de la région de Gatumba, se réjouissent de l’ouverture prochaine du centre sportif. Tous deux ciblés par le PNUD comme jeunes sans-emploi et économiquement vulnérables, ils ont pu intégrer l’équipe de travailleurs qui s’attèlent à la construction des infrastructures de protection du centre (mur d’enceinte…).

Égide « Je me suis porté volontaire pour les travaux car je viens d’obtenir mon diplôme d’études secondaires techniques et je n’ai pas d’emploi.  Je suis joueur de basket et  je me réjouis de l’ouverture prochaine du complexe sportif de Gatumba. Symboliquement, ce centre représente beaucoup de choses pour moi, c’est une aide au développement personnel des jeunes de ma région. Ce projet va amener une dimension sociale supplémentaire ».

Frédiane : « J’ai perdu mon père et ma mère étant enfant. J’ai été recueillie par mon oncle dans la région de Gatumba. Ayant terminé ma scolarité et étant actuellement sans moyens financiers, je me suis inscrite sur la liste des travailleurs employés pour la construction du mur.  Je pratique le volley depuis des années, essentiellement dans le cadre de l’école. Malheureusement pour le moment à Gatumba, il n’y a pas encore d’infrastructures sportives où je peux pratiquer ce sport. Au Burundi, en dehors de la capitale, les filles ne s’adonnent pas vraiment au sport. J’espère qu’avec ce nouveau centre sportif les choses vont changer à Gatumba pour plus d’égalité.  Je pense que l’intégration d’une bibliothèque au sein des bâtiments du centre sportif est une incitation pour l’intégration des filles dans les activités de la structure ».

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe