Les coopératives d’artisanat, une solution pour l’emploi des familles précarisées

Les coopératives d’artisanat, une solution pour l’emploi des familles précarisées© PNUD Burundi/Aude rossignol/2015–Audace qui a bénéficié du projet de l’ONG Opportunities Across Africa (OAA), soutenu par le PNUD, est aujourd’hui formateur dans la coopérative d’artisanat pour la transformation de la corne de vache.

 

Muyange, Nyanza-Lac, Makamba- Audace Havyarimana, 28 ans, marié et père de sept enfants, était réfugié en Tanzanie. Rapatrié avec sa famille, il est depuis 2014 membre d’une coopérative d’artisans qui a pour objectif de renforcer les capacités des rapatriés les plus vulnérables. Ce projet, conçu par l’ONG Opportunities Across Africa (OAA), avec un soutien de 150 000 $ du PNUD, a permis de créer 100 emplois, dont 88 sont occupés par des femmes. Très prochainement, 12 coopératives seront créées, chacune sera constituée de 20 personnes formées aux métiers de l'artisanat. Audace raconte les changements opérés dans sa vie, suite à son intégration dans une de ces coopératives soutenue par OAA.

« Une fois revenus au Burundi, ma famille et moi avons mené une vie très pénible. Nous n’avions ni maison, ni champ à cultiver », explique-t-il. En effet, de nombreux rapatriés sont déboussolés quand ils rentrent dans leur pays d’origine. Sans diplôme, sans  lopin de terre à cultiver, ils sont malgré tout obligés de lutter pour leur survie et celle de leur famille. La plupart des chefs de familles frôlent ainsi la dépression.« Dans un premier temps, nous avons été accueillis et logés chez un ami dont les moyens financiers étaient, malheureusement, très limités. Pour la survie de ma famille, j’ai exercé des petits boulots qui nous ont tout juste permis de manger une fois par jour. »

C’est alors que cette situation chaotique a laissé la place à l’espoir. « Quand on m’a offert la possibilité de bénéficier d’une formation à l’artisanat, dispensée par Opportunities Across Africa, ma vie a complètement changé. Pendant la formation nous percevions une petite somme d’argent qui m’a permis, dans un premier temps, d’acheter des vêtements pour ma famille et de satisfaire nos besoins essentiels ».

Audace ajoute fièrement, « assez vite, les techniques artisanales n’ayant plus de secrets pour moi, j’ai été promu formateur. Depuis septembre 2014, tous mes enfants vont à l’école et je paie régulièrement les frais scolaires. Aujourd’hui, j’arrive à nourrir ma famille au moins deux fois par jour et, si nécessaire, je paie les frais médicaux sans problème ».

Audace est aujourd’hui un père de famille plus autonome, qui se donne des objectifs à atteindre, avec l’assurance de les réaliser bientôt. « Grâce à une formation en gestion, je suis maintenant capable de gérer efficacement mes revenus ou l’argent d’un groupe/d’une coopérative. Mes petites économies m’ont permis d’acheter cinq chèvres et j’ai loué deux champs dans lesquels je cultive du riz, des haricots et du manioc. Je souhaite très prochainement, augmenter le nombre de mes caprins, m’acheter un vélo et une parcelle afin de construire ma maison. Je souhaite également améliorer mes compétences artisanales et de formateur pour la fabrication de produits à base de corne de vache ».

Ce projet a permis aux bénéficiaires d’acquérir, non seulement un savoir-faire qui leur ouvre la porte à une vie décente, mais également, de s’épanouir socialement. « Au delà de la stabilité financière, mon intégration au sein du projet a eu des répercussions positives d’un point de vue psychologique, car avoir un travail m’a redonné de l’estime dans ma famille comme dans mon entourage », confie Audace.

Il termine en reconnaissant que « Le Programme d’appui à la réintégration socio-économique des rapatriés en commune Nyanza-Lac, financé par le PNUD, a changé la vie de nombreuses familles vulnérables en les réunissant dans des coopératives artisanales et en créant de l’emploi ».

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe