Volontariat national : les jeunes moteur du développement et bâtisseurs de la paix

19 août 2014

© PNUD Burundi-VNU / 2014 - Pour permettre aux jeunes de mettre leurs connaissances et savoir-faire au profit de la lutte contre la pauvreté et la construction de la paix, le Burundi, avec l’appui du PNUD et du Programme des volontaires des Nations Unies (VNU), a entamé la mise en place d’un Programme national de volontariat des jeunes.


Par Aaron Nsavyimana

Au Burundi, les jeunes représentent actuellement la grande majorité de la population. À cet égard, ils constituent un atout important pour le développement et la stabilité du pays. Malheureusement, cette potentialité n’est pas évaluée à juste titre ; le chômage, le faible engagement du gouvernement pour faciliter l’engagement citoyen et la participation des jeunes aux initiatives de développement et de consolidation de la paix, sont de véritables freins à l’épanouissement et à l’intégration économique et sociale de la jeunesse burundaise. Le Burundi manque d'une politique claire pour canaliser sa jeunesse autour de projets de développement, aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain.

Au Burundi, pays majoritairement agricole, la pression démographique exercée par cette frange importante de la population sur les disponibilités en terre n’est pas sans danger. « Dans notre province de Ngozi, qui compte plus de 400 habitants au km², nous enregistrons des menaces pour la paix, suite aux pressions exercées sur la terre. En effet, la province commence à enregistrer des tueries fratricides, suite aux problèmes d’occupation terrienne. Si la jeunesse continue à se focaliser sur la terre, il est bien évident qu’elle ne pourra pas le supporter et la conséquence immédiate en sera l’amplification des problèmes fonciers. Le moment est donc venu de trouver une alternative pour impliquer davantage les jeunes dans le développement du pays », souligne Émile Bakizuramvye, conseiller du gouverneur de Ngozi.

Pour permettre aux jeunes de mettre leurs connaissances et savoir-faire au profit de la lutte contre la pauvreté et la construction de la paix, le Burundi, avec l’appui du PNUD et du Programme des volontaires des Nations Unies (VNU), a entamé la mise en place d’un Programme national de volontariat des jeunes, véritable instrument transversal qui fournit un cadre aux jeunes pour intégrer leurs efforts au développement. Ce programme se fixe pour objectif ultime de mettre en place un cadre légal devant régir ce domaine ; levier indispensable à l’ancrage et à la durabilité institutionnelle du soutien au volontariat national.

S'agissant de ce programme, le directeur pays a.i du PNUD, M. Joseph Pihi, souligne : « Le Burundi ne peut construire son développement, consolider la paix et la démocratie qu’en développant une gouvernance partagée, au sein de laquelle les citoyens, à majorité des jeunes, prennent toute leur place et se sentent partie prenante des enjeux de développement de leur pays ». Le programme s’appuie sur l'importance numérique des jeunes et sur leur potentiel stratégique parmi les justifications qui sou-tendent les choix de programmes en faveur des jeunes, afin de leur permettre de participer pleinement à l’œuvre de développement du pays.

Ce programme, qui va être étendu dans un premier temps dans sa phase pilote 2014 - 2016 à trois provinces du pays (Ngozi, Gitega et Bujumbura rural), est en cours de vulgarisation dans ces régions pilotes du pays. Le ton a déjà été donné lors d'un atelier organisé du 19 au 20 août 2014 à Ngozi (nord du pays).

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe