Deuxième édition du Sommet du bien-être social au Burundi

23 sept. 2014

© PNUD Burundi / Aaron Nsavyimana / 2014 - Pour la deuxième année consécutive le Burundi célébrait le Sommet mondial du bien-être social. Cette année le Sommet s'est tenu dans les locaux du Centre d'information des Nations Unies à Bujumbura.


Par Erica Lynca Mugisha et Luc-Nöel Ingabire

En marge du Sommet mondial pour le bien-être social qui se tenait à New York les 21 et 22 septembre 2014, le PNUD Burundi organisait  ce lundi pour la deuxième année consécutive son propre Sommet dans les locaux du Centre d’information des Nations Unies (CINU) à Bujumbura. La  cinquième édition du Sommet, au niveau mondial, mettait l’accent cette année sur les  Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sur le thème  « Connecter et rassembler les Peuples ».

Pour le Représentant résident du PNUD au Burundi,  M. Agostinho Zacarias,  qui présidait aux cérémonies d’ouverture, « La technologie est un moteur du changement social ». Il a ajouté que « dans le but de garder la nouvelle génération connectée au monde, les Nations Unies ne ménagent aucun effort dans ce domaine de la technologie », soulignant qu’au Burundi, un accent particulier est actuellement mis sur l’usage de la technologie numérique.

Parlant du CINU de Bujumbura, M. Agostinho Zacarias a lancé un appel aux jeunes burundais leur enjoignant de recourir davantage aux services offerts par ce centre. « Le développement du Burundi repose sur les forces de sa jeunesse », a-t-il évoqué. «  Visitez ce centre, il est là pour vous ».

© PNUD Burundi / Aaron Nsavyimana / 2014 - La bibliothèque du CINU offre une connexion internet gratuite et une large documentation spécialisée sur  le système des Nations Unies et ses agences.© PNUD Burundi / Aaron Nsavyimana / 2014 - La bibliothèque du CINU offre une connexion internet gratuite et une large documentation spécialisée sur le système des Nations Unies et ses agences.

L'événement s’est tenu  notamment dans la bibliothèque du CINU, en présence d’étudiants, jeunes entrepreneurs et autres exerçant divers métiers, et venus là pour des recherches documentaires. Certains, parmi ce public, ont témoigné de l’importance que revêtait pour eux le CINU.

Antoine NIYONGABO, consultant âgé d’une cinquantaine d’années, a affirmé que le CINU est pour lui un véritable lieu de bien-être. « Je m’y sens chez moi », a –t-il confié à l’audience, indiquant même la qualité de l’accueil qui lui est réservé chaque fois qu’il veut accéder au service du CINU, surtout à sa bibliothèque. Une nouvelle identification est attribuée à chaque usager ce qui, pour Antoine NIYONGABO, confère un sentiment de sécurité. Un autre point positif, souligné par ce consultant, est de pouvoir bénéficier des NTIC mises à leur disposition. Cela permet ainsi aux visiteurs du CINU de se familiariser avec ces nouvelles technologies.

Quelques participants ont également salué l’apport considérable offert par le centre grâce à une connexion internet gratuite et à une documentation élargie sur les institutions onusiennes.

Toutefois, les personnes fréquentant ce centre ont formulé des demandes. Ils suggèrent que l’espace de la bibliothèque du CINU soit majoré et que le fond documentaire disponible puisse être régulièrement mis à jour et diversifié. De plus, les usagers aimeraient que le nombre d’ordinateurs soit  augmenté.

La responsable du CINU, Béatrice NIBOGORA, a souligné en réponse que la vocation du centre est de mettre avant tout à disposition du public une documentation sur les différentes institutions onusiennes, la plus exhaustive possible. « Une seule exception, la présence des journaux locaux dans les rayons de la bibliothèque », a-t-elle précisé.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe