Agenda post-2015 les Burundais donnent leur avis sur le développement

24 sept. 2014

© PNUD Burundi / Aude Rossignol / 2014 - L’avis des burundais sur le développement du Burundi a pu être entendu, à l'occasion de la deuxième phase des consultations nationales, organisées pour la localisation de l’Agenda du développement post-2015 au Burundi. Ces consultations ont été menées auprès d'environ sept cents personnes sur l'ensemble du pays.

 

Par Luc-Noël Ingabire

Bujumbura - Grâce aux  consultations nationales qui se sont déroulées dans le pays avec le soutien du PNUD, l’avis des burundais sur le développement du Burundi a pu être entendu. Leurs recommandations convergent sur  la nécessité d’un « développement local » pour le pays.

Les conclusions de ces consultations, organisées pour la localisation de l’Agenda du développement post-2015 au Burundi, ont été présentées ce 23 septembre au gouvernement burundais et au Système des Nations Unies , avant d’être envoyées à New-York pour rejoindre les conclusions des autres nations.

Les consultations se sont tenues dans quatre zones du Burundi et au total, environ sept cents personnes se sont exprimées. Toutes les provinces étaient représentées dans le panel des personnes interrogées, ainsi que les différentes couches sociales, y compris des élus locaux. L’ensemble des personnes interrogées s’est prononcé sur le modèle de développement le mieux indiqué pour les burundais.

Les résultats de ces consultations nationales sont axés sur cinq grands points : la transformation structurelle de l’économie et la création d’emplois ; la gouvernance ; les défis environnementaux et le développement durable ; la santé et le VIH ; le dividende démographique et les besoins sociaux de base.

« Le développement local est incontournable ». C'est la principale conclusion que tire Gilbert Niyongabo consultant représentant le  Centre universitaire de recherche pour le développement économique et social (CURDES), de l’atelier de présentation des résultats de la deuxième étape des consultations nationales. Cet intervenant, qui animait l’atelier, explique que « le souhait de la population est de pouvoir bénéficier des services de proximité, comme l’appui à la production agricole et artisanale ». Les Burundais expriment là leur désir de faire mieux, grâce à des apprentissages techniques, des formations et une professionnalisation de proximité. Les personnes consultées veulent une décentralisation qui aille jusqu’aux collines, plutôt que de s’arrêter au niveau des provinces,  comme c’est le cas actuellement. Pour Gilbert Niyongabo, tous les partenaires doivent donc intervenir dans le sens d’une décentralisation des services d’appui qui aille jusqu’aux collines.

Vers un Agenda mondial du développement


Atelier de présentation des résultats de la deuxième étape des consultations nationales© PNUD Burundi / Aude Rossignol / 2014 - L’atelier de présentation des résultats de la deuxième étape des consultations nationales réunissait les cadres du gouvernement burundais, des Nations Unies et des organisations internationales.

À l’occasion de cet atelier qui réunissait les cadres du gouvernement burundais, des Nations Unies et des Organisations internationales, M. Bienvenu Djossa, représentant du PAM a remercié le Gouvernement et les membres du Comité de pilotage pour le travail ardu accompli au cours de ces consultations nationales.

« L’échéance des Objectifs du Millénaires pour le développement (OMD) prendra fin en 2015 », a rappelé M. Bienvenu Djossa, avant de souligner le contexte  dans lequel s’inscrit ce processus. « Ces consultations, pilotées par le gouvernement du Burundi, en collaboration avec le Système des Nations Unies, s’inscrivent dans un cadre global : la préparation d’un Agenda mondial de développement de l’après 2015 ».

M. Bienvenu Djossa a indiqué que l’initiative d’un Agenda post-2015 accorde une attention particulière aux  avis des populations locales et des groupes vulnérables. Il a ajouté qu’au début de ce processus, le Secrétaire général des Nations Unies s’est dit convaincu que le cadre de développement post-2015 sera une réussite.

La partie gouvernementale représentée  par M. Déo Guide Rurema, Chef de cabinet adjoint à la deuxième Vice-présidence, se réjouit du résultat de ce travail participatif et inclusif. Il a mentionné que ce travail a permis de connaitre l’état des lieux du développement des différents domaines de la vie du pays. L’apport de ce travail met en relief les défis à relever et permet de proposer les perspectives d’avenir, dans le cadre de l’agenda post-2015.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe