« Substituer le bois de chauffage par des solutions innovantes » pour préserver l’environnement

24 sept. 2014

© PNUD Burundi / Aaron Nsavyimana / 2014 - Alimenter un foyer avec des briquettes de substitution du charbon de bois, fabriquées à partir du recyclage des déchets, comme les déchets du café, du bois, du pinus (pin), du palmier, de la bagasse de canne à sucre et de tous les autres déchets agro-forestiers.


Par Erica –Lynca Mugisha

Bujumbura - Réduire ou même substituer la consommation du bois de chauffage au Burundi est un besoin incontestable, nécessaire et urgent. Moins de 5 pour cent de la population a accès à l’électricité, contre 16 pour cent en Afrique subsaharienne et 41 pour cent pour les autres pays en développement à faible revenu. 95 pour cent des besoins énergétiques actuels sont satisfaits au moyen du bois de chauffage et de solutions inefficaces. Chaque année, près de 2160 hectares de forêts sont détruits au Burundi pour répondre aux besoins énergétiques de la population.

C’est dans le cadre de la Semaine d’action de l’innovation (SHIFT), organisée la semaine du 22 septembre 2014 par le PNUD au niveau mondial, que le bureau du PNUD au Burundi a organisé un atelier à l’intention des représentants du Gouvernement, de la société civile et du secteur privé pour les sensibiliser à l’intérêt incontournable de substituer rapidement l’usage du charbon de bois par d’autres énergies et combustibles non destructeurs de l’environnement.

La semaine d’action de l’innovation du PNUD (SHIFT) est constituée d’une série d’événements parallèles visant à faire évoluer les idées, la façon dont nous travaillons et d’être en contact avec les populations à travers le monde, afin d’apprendre les uns des autres à propos des approches novatrices en matière de développement et l’établissement de l’innovation entre les régions et les groupes de travail. Plus de vingt bureaux de pays du PNUD ont organisé des événements avec quarante neuf participants, dont des partenaires nationaux, des collègues et des experts externes, sur une variété de sujets tels que la gamification, l’affluence du financement, l’idée sur la conception, hackathons, les contes et l’ouverture des données, entre autres.

Lors des débats, les intervenants ont pu souligner le danger que représente pour le Burundi la forte consommation de bois pour la production de charbon. « Tant qu’il n’y aura pas de politique fixe bien appliquée pour diminuer cette consommation anarchique du bois, il y aura une dégradation et une diminution de la fertilité des sols »a martelé le Directeur général de l’Énergie, M. Nolasque Ndayishimijé, qui dresse le bilan et les chiffres de l’utilisation du charbon de bois : 6 821 779 tonnes pour le résidentiel et  20 025 tonnes pour l’industrie agro-alimentaire. Il a aussi souligné : « le manque de coordination entre le ministère des Mines et des Énergies et le ministère de l’Environnement ».

Les intervenants ont souligné qu’il fallait vulgariser et faciliter la fabrication des foyers améliorés, promouvoir les substituts au bois de chauffe, encourager l’utilisation mixte du charbon et de l’électricité. Balthazar Maniratunga, Ingénieur en sciences informatiques, a présenté son expérience personnelle. Sa société Recherche, perfectionnement et production des cuiseurs (RPPC), installée à Ngozi, fabrique des fours solaires, divers types de foyers améliorés de qualité. « Je continue d’avoir de nouvelles idées que je vais mettre au service du peuple burundais pour qu’il mène une vie simple et pratique »  déclare cet infatigable homme de 38 ans.

Visite d'une entreprise innovante

 briquette de substitution du charbon de bois. En arrière plan des foyers améliorés permettant l'usage de ces briquettes.© PNUD Burundi / Aaron Nsavyimana / 2014 - Ephraïm, de La société « Burundi Quality Stoves S.A.» (BQS) montre une briquette de substitution du charbon de bois. En arrière plan des foyers améliorés permettant l'usage de ces briquettes.

L’atelier SHIFT a été enrichi d’une visite au « Burundi Quality Stoves » une entreprise de fabrication de foyers améliorés. Cette entreprise intègre une usine de transformation des déchets en briquettes de substitution au bois de chauffe. Celles-ci permettent de diminuer la consommation en bois des ménages et plus globalement celle du pays. Les innovateurs comme Balthazar Maniratunga ou Éphraïm Ndayishima, le responsable de Burundi Quality Stoves,  ont besoin d’un réel soutien, car ils représentent l’espoir du Burundi.

Les activités du projet SHIFT ne s’arrêtent pas là. En effet, un concours est organisé pour ceux qui ont contribué à l’innovation afin de protéger l’environnement en vue de les inciter à montrer aux autres leurs œuvres et leurs perspectites.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe