Un spot du PNUD Burundi parmi les finalistes du concours “Shinning Stars of Europe”

17 nov. 2015

Comment le sport et la culture aident à la réintégration des rapatriés au Burundi

Brightcove service is not available La pratique du sport et des activités sociales aident à promouvoir la construction de la paix et à améliorer la cooexistence au Burundi.

Bruxelles / Bujumbura – Un spot de 150 secondes sur un projet de réintégration sociale soutenu par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) figure parmi les finalistes du concours vidéo « Shining Stars of Europe ».

Cette compétition est organisée dans le cadre de l’Année européenne du développement 2015 , première du genre, qui vise à sensibiliser les états-membres sur l’importance de l’aide au développement et de la coopération. Les lauréats seront annoncés durant une cérémonie de projection des films à Bruxelles ce 19 novembre.

Le Burundi a connu une guerre civile entre 1993 et 2006, qui a mené des centaines de milliers de personnes sur les chemins de l’exil. Le retour des réfugiés a amené des tensions et des problèmes de réintégration dans les communautés d’accueil, menaçant la paix fragile.

Le PNUD de concert avec les ONG  « Bibliothèques sans frontières » et « Play International » ont initié une série d’activités dans le Sud Est du Burundi pour promouvoir la construction de la paix et la réintégration sociale. Celles-ci unissent les rapatriés, les déplacés, les ex-combattants et les communautés d’accueil à travers des activités sportives et culturelles.

Au centre jeunes de Musenyi, un des lieux pilotes du projet, Bibliothèque sans frontières (BSF) a installé l’IDEAS BOXE, une médiathèque en kit composée de plusieurs modules : bibliothèque, cinéma, ludothèque, pôle informatique. 1600 personnes, dont des femmes, fréquentent régulièrement ce centre. Play International développe des activités sportives dans la même communauté. Une méthodologie particulière, la « playdagogie », permet de sensibiliser les jeunes à différents enjeux de société comme la cohabitation sociale, l’amélioration de la santé à travers le sport. En moyenne 1100 jeunes participent chaque mois aux activités sportives, dont 22 pour cent de femmes.

« Nous avons rencontré de nouvelles personnes dans les communautés auprès de qui nous avons beaucoup appris », confie Eddy Mbuluyo, réalisateur du documentaire sur le projet. « Il y a la simplicité, l’humilité dans leur manière de penser, il y a beaucoup d’amour au fond d’eux et une grande capacité de partager. Nous avons découvert chez ces personnes beaucoup de solidarité et d’union malgré toutes les épreuves traversées, malgré leurs différences ».

24 jeunes leaders ont été formés comme animateurs volontaires pour assurer la continuité des activités une fois le projet terminé.

Un partenariat a été créé avec l’administration locale et les écoles publiques : les professeurs peuvent exploiter gratuitement le matériel pédagogique de la médiathèque pour renforcer leur cours. L’administration locale reprendra à terme la gestion du projet et du matériel pour assurer la pérennité des activités.

« Réintégrer les personnes affectées par le conflit dans les communautés d’accueil est notre objectif principal », partage Mme Natalie Boucly, Directrice pays du PNUD au Burundi. « Avec la situation actuelle difficile du pays, les activités aidant à promouvoir la paix et encourageant la cohabitation sociale, comme le sport et la culture, sont plus importants que jamais ».

Pour plus d’informations merci de contacter :

À Bruxelles : Ludmila Tiganu,
tél. : +32 471 702 903,
courriel :  ludmila.tiganu@undp.org

À Bujumbura, Burundi : Aude Rossignol,
tél. : +257 22 30 11 05,
courriel : aude.rossignol@undp.org

 

Crédits du film  “Culture and sport to reintegrate refugees and displaced people into local communities in Burundi »

Réalisation : Grands Lacs TV

Montage : Serge N. Kashosi

Voix off : Mireille Kayeye

Script : Hortense Iradukunda

Coordination : Cristino Pedraza, Aude Rossignol

Production : PNUD Burundi

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe