À Mutambara, 1200 jeunes se mettent au service de la paix entre communautés

24 sept. 2016

© PNUD Burundi/Aaron Nsavyimana/2016 - le projet de centre jeunes, exécuté par Play International pour le compte du PNUD, vient de prendre fin. Il laisse un bilan très estimé par les communautés de Mutambara.

 

Par Aaron Nsavyimana

Mutambara, province Rumonge - Depuis plus de  cinq ans, cette petite ville située sur les rives du Lac Tanganyika, au sud-ouest du Burundi, accueille 600 familles rapatriées de Tanzanie après un exil d’un demi-siècle, consécutif aux différentes crises qui ont endeuillé le Burundi. La plupart de ces « retournés » sont nés loin de la terre de leurs ancêtres ou bien ont quitté le pays en très bas âge ; arrivés au Burundi, ils sont donc sans repères ni connaissance de leur origine.

Les familles ont été accueillies dans un Village rural intégré (VRI), construit à leur intention et au cœur des communautés d’accueil. Mais ces dernières, méfiantes, considéraient les rapatriés comme des « envahisseurs » qui amenuisent davantage leur espace de vie dans une région déjà exposée au problème de l’exiguïté des terres disponibles. Aujourd’hui, la méfiance entre nouveaux occupants et résidents de la communauté d’accueil est dissipée. Les rapatriés ne se considèrent plus comme « des réfugiés dans leur propres pays ». Cela grâce à un effort soutenu de sensibilisation à la cohabitation pacifique.

Une alliance avec Play International pour atteindre l’objectif de réinsertion des rapatriés

Début 2015, pour parvenir à assurer la cohabitation pacifique entre les deux communautés, le PNUD a tissé des liens de partenariat avec Play International, une ONG française spécialisée dans l’éducation par le sport et les activités socio-culturelles. Le PNUD a financé le projet d’installation d’un Centre jeunes à Mutambara qui offre des activités sportives et socio-culturelles. Il agit comme un carrefour  de concorde pour 1200 jeunes au service de la paix. Désormais, ces derniers fraternisent plus spontanément et échangent  leurs points de vue après avoir joué au football, au basket, pratiqué le  karaté, regardé des films ensemble, etc. Tout ceci leur a permis de regarder dans la même direction et de se construire une vision commune.

Les jeunes deviennent ensuite des messagers de paix dans leurs familles. Ils concourent à casser la distance et les suspicions, à dissiper la peur et à construire un climat de confiance entre les deux communautés en vue de normaliser les relations entre les résidents du VRI et leurs voisins des communautés d’accueil.

Le travail de Play International est centré sur la sensibilisation à la cohabitation pacifique, la résolution des conflits, la lutte contre le choléra, la malaria, le Sida et la délinquance juvénile. Ces activités sont très appréciées de la population, comme le témoigne Ulimwengu Bigirimana, président du centre jeune de Mutambara.  Il cite fièrement le retour de beaucoup d’enfants à l’école grâce au travail de sensibilisation de Play International, d’une part, et de l’action des jeunes « colombes de la paix », d’autre part. « Les jeunes expliquent aux parents le bien-fondé de l’école. Le message passe facilement quand il est donné par un enfant », fait-il remarquer.

« En finançant la construction de ce centre, le PNUD nous a posé un geste salutaire, car il y avait de la méfiance entre les habitants du VRI et les communautés environnantes. Le centre nous a offert un cadre idéal pour échanger nos idées. Les débuts étaient timides voire difficiles, mais petit à petit,  nous avons appris à nous connaître ».

« Il y avait également un problème de communication, les rapatriés parlant le Swahili, usuel en Tanzanie, alors que chez nous c’est le Kirundi. La barrière linguistique a été brisée grâce aux jeunes résidents qui ont enseigné cette langue aux enfants rapatriés ».

Le Centre jeunes est fonctionnel depuis 4 ans et le projet exécuté par Play International pour le compte du PNUD vient de prendre fin après une année au service de la paix. Il laisse un bilan très estimé par les communautés de Mutambara. Il a favorisé l’éclosion du mouvement associatif au sein du VRI ; en plus de la formation des équipes de football, de hand-ball, de basket-ball et de karaté, et des groupes de danse à Mutambara.  500 jeunes ont mis des moyens ensemble pour  se lancer dans la fabrication de briques, la couture et la menuiserie, et d’autres associations ont vu le jour.  « Malgré le départ de Play International et du  PNUD nos associations sont à pied d’œuvre. Les bailleurs nous laissent un matériel conséquent pour pérenniser les différents sports et activités socio-culturelles. Six animateurs qualifiés pour l’encadrement ont été formés pour prendre le relai des activités et de la gestion du centre jeunes. Nous avons certes besoins de soutien mais nous disposons d’une base pour mobiliser d’autres appuis », affirme confiant  Ulimwengu Bigirimana.

Pour continuer à soutenir les activités du centre, le PNUD va participer à l’installation d’un kit d’éclairage solaire.  Les autorités compétentes notamment, au niveau du  ministère des Affaires sociales, des Droits de la personne humaine et du Genre, ont  promis d’aider à la mobilisation des ressources pour que ce centre puisse continuer à être un noyau de consolidation de la paix et du développement.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe