Atelier de lancement de la vulgarisation de la Politique nationale de l’emploi

19 oct. 2016

© PNUD Burundi / Nancy Roc / 2016 - La vulgarisation de la Politique nationale de l'emploi est une grande étape dans la sensibilisation de toutes les parties prenantes sur le rôle que tout un chacun doit jouer pour répondre à un des plus grands défis du développement durable et inclusif à savoir, l’accès à un emploi décent pour tous au Burundi.

Par Nancy Roc

Bujumbura, le 19 octobre – C’est le mardi 18 octobre qu’a eu lieu le lancement de la campagne de vulgarisation de la Politique nationale de l’emploi (PNE) et d’échanges sur les perspectives de sa mise en œuvre. Il s’est tenu à l’hôtel Royal Palace, en présence de Son Excellence Monsieur Félix Mpozeriniga, Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi, Madame Natalie Boucly, Directrice pays du PNUD-Burundi et d’un public composé d’une centaine de personnes.

« Ce lancement constitue une grande étape dans la sensibilisation de toutes les parties prenantes sur le rôle que tout un chacun doit jouer pour répondre à un des plus grands défis du développement durable et inclusif à savoir, l’accès à un emploi décent pour tous », a déclaré au début de son allocution la Directrice pays du PNUD.

En effet, l’accès à l’emploi est d’une importance cruciale, particulièrement au Burundi où on estime qu’aujourd’hui encore, plus de 80% de la population vit avec moins de 1,25 dollar américain par jour (Rapport mondial sur le développement humain 2015) et que le chômage constitue un des problèmes les plus préoccupants touchant particulièrement les jeunes. Et de fait, le taux de chômage est environ trois fois plus élevé chez eux que chez les adultes.

Mme Natalie Boucly a poursuivi son allocution en soulignant que « l’emploi occupe une place centrale dans le nouveau Programme de développement durable à l’horizon 2030, adopté au siège des Nations-Unies à New York à la session de septembre 2015 de l’Assemblée générale des Nations Unies ». Elle a également profité de cette occasion pour féliciter le Burundi qui «  s’est associé à la communauté internationale pour adopter ce Programme des Objectifs de développement durable (ODD), défini sur la période 2016-2030 ».

La Directrice pays du PNUD a félicité le gouvernement burundais et le ministère en charge de l’emploi pour «  son leadership dans la conduite d’un processus très participatif et inclusif qui a abouti à l’adoption de cette Politique nationale de l’emploi », tout en rappelant les synergies et partenariats efficaces qui se sont constitués pour accompagner ledit processus, principalement à travers les appuis coordonnés de la BAD, du  BIT, de la Coopération des Pays-Bas, du FIDA et du PNUD.

En ce qui concerne l’appui fourni par le PNUD au processus d’élaboration de cette politique, Mme Natalie Boucly a précisé qu’il s’agit principalement d’un «  appui technique et financier qui a permis la mobilisation de deux consultants (un national et un international) chargés de coordonner la rédaction du projet de politique, avec l’appui d’une équipe d’experts du BIT financée par le PNUD. Ils ont donné des appuis ponctuels très importants; de la préparation et l’organisation du Forum sur les États généraux de l’emploi à la rédaction et l’impression du document final ».

La reconnaissance du Burundi envers le PNUD

Dans son allocution, Son Excellence Monsieur Félix Mpozeriniga, Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi a reconnu « les multiples appuis techniques et financiers qu’il (le PNUD) ne cesse d’apporter au gouvernement du Burundi notamment pour son implication dans tout le processus d’élaboration de la Politique nationale de l’emploi et pour avoir financé les activités  de cet atelier. Madame la Directrice pays, votre soutien dans la mise en œuvre des projets et programmes du Gouvernement témoigne que vous attachez une importance sans égale au processus de consolidation de la paix qui est au centre du développement de notre pays » a-t-il déclaré.

Selon le Ministre, la Politique nationale de l’emploi, adoptée par le gouvernement le 12 novembre 2014,  est le produit d’une grande synergie de beaucoup d’acteurs économiques œuvrant au Burundi tels que les partenaires sociaux, la Chambre fédérale de commerce et d’industrie (CFCIB), les Partenaires techniques et financiers (PTF) en l’occurrence le PNUD, la BAD, le FIDA, le Bureau international du travail (BIT) ainsi que les représentants des différentes couches de la population burundaise.

«  En effet, beaucoup de cadres de concertation ont été organisés à cet effet en vue de recueillir le maximum de consensus national et de contribution de tous les acteurs nationaux œuvrant dans le domaine de l’emploi, avec un focus particulier sur l’emploi de jeunes », a fait savoir Monsieur Félix Mpozeriniga.

Il a poursuivi son allocution en espérant «  que l’élaboration d’une stratégie et du plan d’actions de mise en œuvre de cette politique suivent la même approche participative et inclusive pour que tous les intervenants puissent contribuer à sa mise en œuvre. Par ailleurs, la mise en œuvre de la Politique Nationale de l’Emploi est plus qu’urgente par le fait  que le gouvernement doit faire face à l’encadrement et à l’insertion des jeunes élèves de l’école fondamentale qui n’ont pu accéder à  l’enseignement post fondamental ».

Pour le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi, tous les projets et programmes visant la promotion de l’emploi au Burundi «  doivent tenir compte de la réalité en y intégrant une composante en rapport avec l’insertion de ces jeunes lauréats de l’école fondamentale par des programmes spécifiques et adaptés à leur niveau de formation », a-t-il souligné.

Monsieur Félix Mpozeriniga a déclaré que « le gouvernement burundais va s’investir davantage dans la mise en œuvre de la Politique nationale de l’emploi en prenant des mesures favorables à la promotion de la création d’emploi. Ainsi, nous demandons encore une fois à tous les secteurs, de la vie économique de notre pays, à nos partenaires techniques et financiers, au secteur privé, de s’approprier la mise en œuvre de cette politique dont les résultats positifs constituent un gage de croissance économique, de stabilité et de consolidation de la paix dans notre pays », a-t-il conclu.

Pour plus d'informations, merci de contacter:

Nancy Roc, Chargée de communication
Office : +257 22 30 11 05
Mobile : +257 79 84 57 64