100 nouveaux volontaires prêtent serment à Gitega et Ngozi et iront renforcer le projet PBF

7 févr. 2017

© VNU Burundi / Florian Nttuhurana / 2017 - En provenance des provinces Bujumbura Rural et Bujumbura Mairie, des jeunes volontaires ont participé aux sessions et activités de deux séminaires d’intégration au projet PBF d’appui à la sécurité communautaire et à la cohésion sociale auprès des jeunes.

 

Par Florian Ntuhurana

À Gitega, du 23 au 27 janvier et à Ngozi du 30 au 03 février, 100 jeunes volontaires récemment recrutés, ainsi que les membres du Comité provincial indépendant (CPI) et des structures d’accueil des volontaires ont participé à deux séminaires d’intégration organisés à leur intention par le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU).

En provenance des provinces Bujumbura Rural et Bujumbura Mairie, ces jeunes volontaires ont ainsi participé aux sessions et activités des partenaires, avec l’intention de se sensibiliser au “Projet d’appui à la sécurité communautaire et à la cohésion sociale auprès des jeunes” du Peace Building Fund (PBF) et qu’ils vont désormais devoir animer.

Depuis le début de cette année, la mise en œuvre opérationnelle du projet PBF, mené en partenariat entre le PNUD, le FNUAP et le programme VNU bat son plein et les responsables des structures d’accueil présents lors de ces séminaires, tout comme les jeunes volontaires, se déclarent satisfaits de cette initiative.

« Je suis satisfait de ce programme qui, selon moi, apporte à nos organisations une valeur ajoutée en terme d’encadrement, mais aussi aux jeunes qui profitent de cette occasion pour se professionnaliser et ont l’opportunité ensuite de décrocher un emploi après leur période de volontariat », nous déclare Cassien Bizabigomba, chargé de la sensibilisation et de la mobilisation à l’Association de développement des militaires handicapés (ADMH) et qui a accueilli quatre volontaires au sein de l’association.

Gérard Ngabonziza est volontaire. Il a intégré « SOS Indigent » où il est chargé d’élaborer des micro-projets. Il explique : « C’est pour moi une occasion inestimable de me familiariser avec la conception de projets. Je vais mettre en pratique cette méthode dans le cadre de mon volontariat et ensuite je pourrai l’enseigner à d’autres jeunes pour qu’ils puissent à leur tour monter leurs propres projets de développement ».

Ce projet PBF permettra de consolider les acquis, de multiplier les partenariats et de promouvoir de plus belle le volontariat.

À l’issue de ce séminaire d’accueil et d’intégration, la prestation de serment des jeunes volontaires devant les membres du CPI a officialisé l’engagement responsable de ces jeunes déjà actifs sur le terrain. Cette première expérience leur a permis de prendre pleinement conscience de la valeur et de l’importance de leurs missions respectives. Et si l’essentiel de leur travail reste à accomplir, et représente pour eux un défi, leur motivation à conduire ce projet et atteindre des résultats saute aux yeux de l’observateur attentif. D’ailleurs l’engagement de tous, volontaires et partenaires (VNU/PNVJ, CPI, structures d’accueil) est indéniable et essentiel pour la réussite de ce projet.