TOUTES les femmes sont capables ! « Abagore bose barashoboye »

16 mars 2017

© PNUD Burundi / Aaron Nsavyimana / 2017 – Mme Natalie Boucly Coordonnatrice résidente a.i du Système des Nations Unies et Représentante résidente a.i du PNUD au Burundi remet une aide à une femme batwa de Buterere, comprenant des haricots, du riz, des biscuits, des pagnes des bidons, ainsi que des kits de dignité qui leur permettront de gérer certaines situations hygiéniques inhérentes aux femmes et filles.


Par Aaron Nsavyimana

Buterere-Bujumbura — « Toutes les femmes sont capables » affichent les T-Shirts des femmes vulnérables des zones de Buterere et Gatumba, en périphérie de Bujumbura. Ce message affiche leur détermination à défendre leurs droits et surtout à promouvoir leur développement, car « elles sont capables ». C’est à l’occasion de la célébration du mois de la femme, que le personnel des agences du Système des Nations Unies au Burundi, dont le PNUD, FNUAP, ONUFEMMES, OMS, UNICEF et OIM, a pu exprimer ce 15 mars 2017 sa solidarité en  apportant à ces femmes une aide faite de haricots, de riz, de biscuits, de pagnes, de bidons, marmites, savons, couvertures et moustiquaires, ainsi que de kits de dignité qui leur permettront de gérer certaines situations hygiéniques inhérentes aux femmes et filles.

Buterere a été la première étape de cette journée d’action et de mobilisation haute en couleurs et en symboles. « Ici, vivent 450 ménages défavorisés de la communauté des Batwa », communique le chef de zone et c’est à travers sketchs et chants de bienvenue que les femmes batwas ont attiré l’attention des participant(e)s sur leurs conditions de vie dramatiques. Celles-ci sont liées, notamment, à la grande rareté de leurs sources de revenus, ce qui contribue largement à les maintenir dans une pauvreté extrême.

Mme Estella Nimpaye, représentante des femmes batwa, a salué la présence et l’appui du Système des Nations Unies, et notamment du PNUD, qui leur a permis de fêter dignement la Journée internationale de la femme. Elle a souligné les  obstacles majeurs à l’auto promotion des femmes Batwa, comme le non-accès à la terre et au crédit, le manque d’éducation, et même la quasi absence du minimum nécessaire pour mener une vie décente. Traditionnellement, les femmes Batwa vivent du troc de poteries rudimentaires qu’elles fabriquent pour la cuisson alimentaire, et qu’elles échangent contre de la nourriture. Or, ces poteries peu solides, mal cuites, se font de plus en plus rares dans la batterie de cuisine des Burundais. Elles sont presque complètement remplacées par des ustensiles en plastique et en aluminium plus solides. Le métier de potier des femmes Batwa ne s’avère donc plus rentable sous cette forme traditionnelle.

Pour finir, Estella Nimpaye a lancé à  l’auditoire un vibrant appel du cœur. « Nous sommes fières de célébrer cette journée comme les autres femmes de notre pays. Nous sommes capables de  faire beaucoup de choses. Nous voulons faire du commerce, entreprendre l’élevage, nous regrouper en associations pour lancer des micro-projets, etc. Nous sommes conscientes que nous avons beaucoup de défis à relever, car nous n’avons pas de biens ni de propriétés à hypothéquer pour avoir droit au crédit. Nous femmes batwa nous sommes capables !».

La Coordonnatrice résidente a.i du Système des Nations Unies et représentante résidente a.i du PNUD du Burundi, Mme Natalie Boucly,  a rappelé que « la célébration de la Journée internationale de la femme est non seulement  une occasion de célébrer les femmes,  quels que soient leur rang social et leurs conditions de vie, mais également  de faire le point sur les avancées et les défis dans le domaine de leurs droits , surtout en ce qui concerne les droits des femmes des groupes les plus vulnérables qui subissent par ailleurs des discriminations de divers ordres. C’est  pourquoi, nous avons choisi de célébrer aujourd’hui cette journée en votre compagnie, pour vous témoigner de notre solidarité et vous apporter le message de paix, de solidarité et d’espoir des Nations Unies ».

Rappelant, l’esprit des Objectifs du développement durables (ODD), « de ne laisser personne pour compte », Mme Boucly a appelé tous les acteurs du développement au Burundi (autorités nationales et locales, société civile, partenaires au développement) à soutenir davantage l’autonomisation des femmes les plus défavorisées et le respect de leurs droits humains à vivre dignement. La cérémonie à Buterere s’est terminée par une remise de 160 lots de cadeaux (denrées de première nécessité, pagnes, bidons). En complément de ces lots, ONUFEMMES a offert des serviettes hygiéniques aux jeunes filles batwa.

La deuxième partie du programme de la Journée s’est déroulée à Gatumba sur les sites de déplacés de Mushasha I et II. La visite des lieux, a permis à la délégation onusienne de se rendre compte des conditions déplorables et de la  promiscuité dans lesquelles vivent depuis plusieurs mois les déplacés de ces camps. Rappelant le contexte de la Journée de la femme, Mme Suzanne Mandong, Représentante résidente du FNUAP, s’est félicitée « de la concrétisation de cette initiative conjointe visant à célébrer et à assister des femmes vivant des périodes difficiles et nécessitant la solidarité.  La Journée internationale des femmes ne doit pas être fêtée seulement à Bujumbura et dans d’autres provinces, elle concerne toutes les femmes, y compris celles vivant en situation fragile et humanitaire comme vous ».  Soulignant que l’option idéale pour tous ces habitants serait de les aider à se relocaliser de manière durable, elle a fait savoir que les Nations Unies travaillent avec les autorités pour y parvenir. « Nous ne vous oublions pas, nous travaillons pour vous », a martelé Suzanne.

Dans le même ordre d’idées, Mme Natalie Boucly a souligné que « cette visite est riche en symboles et en leçons. Toutes les  agences présentes ici ont voulu vous apporter un appui ponctuel à cause des temps difficiles que vous vivez. Nous allons toutes et tous y travailler ensemble,  en collaboration avec les autorités locales et les bailleurs de fonds pour que cette option  se matérialise », a déclaré Mme Boucly.

Les 755 ménages de Gatumba ont reçu à leur tour des dons consistant en marmites, savons, couvertures et moustiquaires, fournis par le FNUAP, l’OIM et l’UNICEF. Par ailleurs, le personnel du FNUAP et de l’OMS a contribué en faisant don de lots de sel, d’huile de palme et de vêtements.  

Dans l’esprit de la fête des femmes, la journée s’est terminée dans l’allégresse générale où bénéficiaires et représentants de l’ONU ont chanté et dansé dans la communion.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe