2015, une opportunité unique d'agir en faveur du développement durable

26 janv. 2015

Discours d'Helen Clark devant le Conseil d'administration - janvier 2015


New York – Le chef du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a déclaré que malgré la volatilité et les bouleversements extraordinaires survenant de par le monde, 2015 offrait une opportunité unique d’éliminer la pauvreté et de convenir d’une route à suivre pour instaurer un développement durable.

«  Au PNUD, l’année 2015 constitue une immense opportunité d’agir en faveur du programme mondial de développement durable  », a déclaré Helen Clark à New York, lors de la session d’ouverture de la réunion du Conseil d’administration du PNUD.  «  Les objectifs du Millénaire pour le développement atteindront leur date butoir à la fin de l’année et les États Membres des Nations Unies se réuniront en septembre pour convenir des nouveaux objectifs de développement durable, qui détermineront les priorités du développement mondial sur les 15 années à venir  », a-t-elle noté.

Mme Clark a également évoqué d’autres manifestations prévues pour cette année qui seront d’une importance essentielle  : la 3e Conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophe, qui aura lieu en mars à Sendai, la 3e Conférence internationale sur le financement du développement, qui se tiendra en juillet à Addis-Abeba et la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, qui se déroulera en décembre à Paris.

«  Les résultats combinés de ces grands événements offriront une opportunité telle qu’il s’en présente une fois par génération de formuler un programme transformateur de développement durable  », a-t-elle dit.

Dans ses remarques, Mme Clark a également décrit la réponse du PNUD aux crises actuelles, telles que la crise des réfugiés dans les pays voisins de la Syrie, ainsi que les crises en République centrafricaine, au Soudan du Sud, et en Ukraine, parmi tant d’autres.

«  Par nos interventions dans le domaine du relèvement précoce, nous visons à appuyer les pays pour leur permettre de passer le plus rapidement possible de la phase des secours à celle du relèvement  », a-t-elle noté.

Mme Clark a également évoqué l’application du nouveau Plan stratégique du PNUD et les réformes en cours pour accroître l’efficacité de l’organisation.

Elle a aussi souhaité la bienvenue à Fernando Carrera, Représentant permanent du Guatemala auprès de l’Organisation des Nations Unies, qui a été élu Président du Conseil d’administration du PNUD/UNFPA/UNOPS et a adressé ses remerciements au président sortant, Peter Thomson, Représentant permanent de Fidji auprès de l’Organisation.

«  Le PNUD est pleinement déterminé à jouer son rôle pour faire de 2015 le point de départ d’un renforcement des efforts axés sur le progrès en matière de développement humain, durable et résilient pour tous les pays et pour tous les peuples, a-t-elle déclaré. Nous somme prêt à œuvrer dans ce sens avec le Conseil d’administration et le remercions de son soutien à notre travail.  »

Information pour les médias

Christina Lonigro
Tél. : +1 212 906 5301
Courriel : christina.lonigro@undp.org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe