Relèvement post-Ebola : Ronaldo, Zidane et d’anciens joueurs de l’AS Saint-Étienne prendront part à un match amical de soutien

12 févr. 2015

La 12ème édition du Match contre la pauvreté se déroulera à Saint-Étienne, en France, le lundi 20 avril 2015

Genève / St-Étienne – Les légendes du football et Ambassadeurs de bonne volonté du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) Ronaldo et Zinédine Zidane feront équipe avec d’autres footballeurs de renom pour affronter l’équipe All Stars de l’AS Saint-Etienne (ASSE) à l’occasion de la 12ème édition du Match contre la pauvreté, qui devrait contribuer cette année à l’effort de relèvement suite à l’épidémie d’Ebola.

La rencontre amicale qui réunira l’équipe des superstars et celle de l’Association Sportive de Saint-Etienne (ASSE), l’un des clubs français les plus titrés et les plus populaires du football français, débutera à 20h00 heure locale (19h00 GMT), le lundi 20 avril au Stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne. Les billets sont désormais disponibles à la vente ici et sont proposés à des prix variant entre 8 et 12 euros. Les deux tiers de l’ensemble des recettes seront reversés au profit de l’effort de relèvement en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, les trois pays les plus durement touchés par l’épidémie d’Ebola, afin de leur permettre de reconstruire en mieux. Quant au tiers restant, il sera attribué à l’Association ASSE Cœur-Vert du club stéphanois, qui soutient des actions caritatives à Saint-Étienne.

« Si tous les efforts pour endiguer l’épidémie d’Ebola se poursuivent, des activités doivent être planifiées dès maintenant pour aider les sociétés et les économies des pays les plus touchés à se relever complètement », a déclaré aujourd’hui Helen Clark, Administrateur du PNUD, à Conakry, capitale de la Guinée. « L’épidémie d’Ebola a eu de graves incidences sur la vie et les moyens de subsistance de millions de personnes. Nous devons tous unir nos efforts sur le long terme pour aider ces pays à se relever », a-t-elle souligné. Helen Clark effectue actuellement une visite dans les trois pays les plus touchés pour réaffirmer l’engagement des Nations Unies à continuer de lutter contre l’épidémie et à soutenir le processus de relèvement après Ebola. 

L’épidémie a entraîné des conséquences désastreuses pour des millions de personnes parmi les plus pauvres et les plus vulnérables, pour lesquelles il était devenu de plus en plus difficile de subvenir à leurs besoins élémentaires, tout en sachant que l’impact socio-économique généré par la maladie devrait perdurer longtemps après que celle-ci aura été maîtrisée. En outre, la crise liée à Ebola a augmenté les risques de stigmatisation et causé de multiples difficultés sociales et économiques. Le PNUD a été mandaté pour mener l’action onusienne en faveur du redressement suite à Ebola et coordonner les efforts de relèvement rapide dans les trois pays concernés.

« Les gouvernements, les partenaires de développement, les ONG et le secteur privé ont tous un rôle à jouer pour aider ces pays à se remettre de cette crise et à se préparer aux situations d’urgence à venir », rappelle Helen Clark. « La maîtrise de l’épidémie et la reconstruction du tissu socioéconomique fragilisé par Ebola sont les conditions sine qua non du relèvement. » 

Par le biais de ses programmes mis en œuvre dans les pays affectés, le PNUD a soutenu les gouvernements concernés afin que ceux-ci puissent maintenir la fourniture de services de base aux populations, tout en agissant de concert avec les communautés touchées en vue d’identifier les cas de contamination, d’assurer le suivi des contacts et de donner des informations essentielles sur la façon de prévenir la maladie. Enfin, le PNUD a veillé à ce que des milliers de travailleurs de la santé chargés de la riposte au virus Ebola puissent être payés en temps et en heure. Le PNUD a également coordonné la réponse en matière de relèvement dans les trois pays touchés, notamment en réalisant des évaluations d’impact qui ont permis d’établir des plans nationaux de redressement.

Ronaldo, l’un des meilleurs attaquants que le Brésil ait connu, a évoqué les raisons de sa participation assidue aux différentes éditions du Match contre la pauvreté. Il a appelé à une forte mobilisation en faveur du relèvement faisant suite à l’épidémie d’Ebola, en déclarant : « Nous sommes très heureux de contribuer à soutenir les populations, les communautés et les pays qui ont tant souffert des conséquences du virus Ebola, en les aidant à se reconstruire ».

Quant à Zinédine Zidane, le célèbre milieu offensif français s’est fait l’écho de l’appel lancé par son partenaire brésilien en rappelant que « la maladie à virus Ebola ne sera véritablement endiguée que lorsque le dernier cas de contamination aura été guéri », et que par conséquent, « il est de notre devoir de continuer à soutenir ces pays pour les aider à poursuivre leur redressement dans le long terme ».

Depuis 2003, les onze éditions du Match contre la pauvreté ont permis de recueillir près de 4 millions de dollars  qui ont été reversés au profit de différentes causes de par le monde : reconstruction en Haïti et au Pakistan après les terribles séismes qui ont frappé ces deux pays ; relèvement aux Philippines suite au passage du terrible typhon Haiyan ; lutte contre la famine dans la Corne de l’Afrique ; et multiples projets visant à éliminer la pauvreté en Afrique, en Asie, en Europe de l’Est et en Amérique latine.

Roland Romeyer, président de l’ASSE, a salué l’engagement des Stéphanois à l’égard de la lutte contre la pauvreté et leur passion du ballon rond, en déclarant : « La population de Saint-Etienne a deux caractéristiques distinctives ; elle est connue pour son esprit de solidarité et elle a le football chevillé au corps. Par conséquent, le Match contre la pauvreté possède tous les atouts pour attirer les spectateurs à un événement qui allie si bien football et solidarité ».

L’AS Saint-Étienne (ASSE) est le club le plus titré du championnat de France, avec dix titres de champion de France, six Coupes de France et une Coupe de la Ligue.

Le Match contre la Pauvreté est soutenu par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et organisé en partenariat avec l’Union européenne des associations de football (UEFA).

Les billets sont mis en vente à partir de ce jour, sur le site officiel du club de l’ASSE : http://www.asse.fr aux guichets du Stade Geoffroy-Guichard, situé au 14, rue Paul et Pierre Guichard, 42000 Saint-Etienne.

Informations de contact :

Aziyadé Poltier-Mutal,
Bureau du PNUD à Genève.
Courriel : aziyade.poltier@undp.org ;
tél. : +41 917 83 68, mobile : +41 79 349 16 10  

Pour les demandes d’accréditation par e-mail, veuillez contacter le Service Communication ASSE, à l’adresse suivante : communication@asse.fr en indiquant MAPXII comme référence en objet du message.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’action du PNUD dans la lutte contre Ebola et l’effort de relèvement lié à l’épidémie.   

Sur Twitter, @UNDP et #EbolaResponse

###

Le PNUD forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans 177  pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales au service des peuples et des nations. www.undp.org.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe