Message à l'occasion de la Journée internationale de la paix

21 sept. 2015

Le Secrétaire général Ban Ki-moon

« Cette année, la Journée internationale de la paix survient en des temps de violence mortelle et de conflits déstabilisants en de nombreux endroits du monde. Plutôt que de succomber au désespoir, il nous incombe d’exiger tous ensemble la fin de la brutalité et de l’impunité ambiantes.

« Je demande à tous les belligérants de déposer les armes et d’observer un cessez-le-feu général. Je leur dis : cessez les massacres, cessez les destructions, ouvrez la voie à une paix durable.

« Le rêve de paix, aussi désespérément éloigné puisse-t-il paraître, vit dans les cœurs des peuples du monde entier.

« Aucun groupe n’est davantage prêt à réaliser ce rêve que la jeunesse d’aujourd’hui. Celle-
ci est la jeune génération la plus importante de l’histoire, mieux informée et mieux connectée qu’aucune avant elle. Je prie instamment tous les gouvernements de consentir des investissements accrus pour aider les jeunes bâtisseurs de paix à réaliser les contributions considérables qu’ils peuvent apporter au monde d’aujourd’hui.

« Dans le même temps, nous devons mobiliser tous les partenaires qui ont la paix pour objectif commun. Les organisations non gouvernementales, les groupes confessionnels et les entreprises ont tous un rôle à jouer pour favoriser le progrès social, protéger l’environnement
et créer un monde plus juste, plus stable et plus pacifique. L’importance attachée à cette collaboration est le thème de cette journée internationale : « Partenariats pour la paix, dignité pour tous ».

« Nous vivons une ère de dangers mais aussi de grandes promesses. Dans quelques jours, les dirigeants du monde entier se réuniront à l’ONU pour adopter le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Ce programme de quinze ans est fondamental en ce qu’il annonce le début d’une vie de dignité pour tous, où la pauvreté fait partie de l’histoire et où la paix est primordiale.

« En cette Journée internationale de la paix, alors que nous marquons le soixante-dixième anniversaire de l’Organisation des Nations Unies, saisissons cette occasion pour réaliser l’objectif fondateur de l’Organisation : préserver les générations futures du fléau de la guerre. »

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe