Décès tragique d'un membre du personnel du PNUD au Burundi

12 nov. 2015

Bujumbura - Burundi – L’équipe de direction du PNUD au Burundi a présenté ce mardi 10 novembre ses sincères condoléances à la famille de M. Jean-Marie Vianney Havyarimana, membre du personnel de l’institution onusienne.  

Il a été tué ce samedi 7 novembre 2015 par des hommes armés dans le quartier de Kanyosha de Bujumbura où il résidait. Au moins huit autres citoyens ont également péri lors de cette attaque.

L’administrateur du PNUD, Mme Helen Clark, alertée par l’impact que les violences récentes ont sur les citoyens du Burundi et sur le personnel des Nations Unies, a exprimé sa profonde tristesse suite à cette mort tragique. « Au nom du PNUD, je présente mes sincères condoléances à la famille de Jean-Marie Havyiarimana »

Jean-Marie Havyarimana travaillait au PNUD depuis plus de 17 ans. Agé de 54 ans, il était bibliothécaire de formation et exerçait la fonction d’Associé au Programme au sein de l’Unité "Croissance Inclusive et Développement Durable" du bureau de Pays. Il était marié et père de trois enfants.

« M. Havyarimana était un employé dévoué et très impliqué dans son travail. Nous gardons de lui le souvenir d’un collègue et ami dévoué, dont la discrétion, l’honnêteté et l’efficacité étaient appréciées de tous », a déclaré Mme Suzanne Mandong, Coordonnateur résident a.i. du Système des Nations Unies au Burundi.

Le Secrétaire général des Nations Unies a condamné ce lundi 9 novembre ces assassinats. Il a réitéré son appel pour une fin immédiate de la violence et les meurtres récurrents. Il a exhorté le Gouvernement du Burundi à mener une enquête approfondie et à s’assurer que les auteurs de cette attaque soient traduits en justice. Il a également rappelé au Gouvernement qu’il est responsable de la protection des civils et de la sécurité du personnel des Nations Unies.

Le 15 octobre dernier, un membre du personnel de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Burundi a été également tué par arme à feu, dans le quartier de Ngagara.

Contact information

Click / tap here to add contact info

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe