Objectifs pays du PNUD

Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide

 

 

De nouveaux objectifs pour le PNUD

Le nouveau Programme de coopération du PNUD Burundi pour la période 2019-2023 restera aligné sur les grandes priorités du pays, dont le Plan national de développement 2018-2027 (PND) qui vise la transformation structurelle de l’économie du pays en vue de réduire la pauvreté, et 111 cibles définissant les priorités liées aux ODD pour la mise en œuvre du Programme de développement durable du Burundi à l’horizon 2030.

Trois grandes priorités :

  1. le développement des moyens de subsistance ruraux non agricoles, afin de stimuler la croissance économique locale ;
  2. l’amélioration de l’accès et de la qualité des services administratifs, judiciaires et de santé ; et
  3. le renforcement de la résilience des communautés face au changement climatique et aux risques de catastrophes naturelles.

Ce programme adoptera une approche intégrée et équilibrée entre les trois priorités, tout en ciblant plus particulièrement les personnes défavorisées (rapatriés et déplacés, jeunes à risque, membres de la communauté Batwa, personnes handicapées) des zones les plus vulnérables, notamment dans les régions du Nord, de l'Est et du Sud.

Le suivi et l'évaluation du programme seront alignés sur le Cadre commun de coopération entre le gouvernement du Burundi et les Nations Unies (UNDAF 2019-2023) et le Plan national de développement 2018-2027 (PND).

© Patrice Brizard / PNUD Burundi - Le programme pays (2019-2023) ciblera les personnes défavorisées (rapatriés et déplacés, jeunes à risque, membres de la communauté Batwa, personnes handicapées) des zones les plus vulnérables, notamment dans les régions du Nord, de l'Est et du Sud.

Nos objectifs

Objectif 1 :  le PNUD soutiendra les populations les plus vulnérables, en particulier les rapatriés, les personnes déplacées, les Batwa, les femmes, les victimes de violences basées sur le genre (VBG), les jeunes et les personnes handicapées, en leur facilitant l’accès aux actifs financiers et non financiers, notamment dans les zones rurales, en encourageant le développement de leur esprit d’entrepreneuriat, et en favorisant le renforcement des capacités techniques propres à leurs activités de fabrication, de transformation et de commercialisation.

Objectif 2 : le programme renforcera les capacités institutionnelles des services publics en vue de renforcer leur obligation de rendre compte à la population et de lui assurer des services de proximité performants. Le programme réservera également une grande place à la décentralisation et au transfert de compétences aux communes, grâce notamment à l’élaboration des Plans communaux de développement communautaire (PCDC) alignés sur les ODD. Cette approche inclusive, devrait promouvoir l'accès des femmes, des jeunes et autres groupes spécifiques au processus de prise de décisions, et le renforcement du leadership politique des femmes au niveau local.
Le programme soutiendra également l’aide juridique aux populations vulnérables, comme les veuves, les femmes et les membres de la communauté Batwa, notamment en matière de conflits fonciers et de violences basées sur le genre.
L’accès aux services de santé de base, afin de réduire la morbidité et la mortalité liées au paludisme et à la tuberculose, ainsi que l’amélioration du traitement des patients séropositifs pour lutter contre la propagation du VIH/Sida seront facilités, notamment par le renforcement des liens de partenariat entre le ministère de la Santé publique et le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme ; l’OMS ; l’ONUSIDA et les Organisations de la société civile (OSC).

OBJECTIF 3 : le programme renforcera la résilience des communautés face aux changements climatiques et aux risques de catastrophes naturelles. Il appuiera pour cela l’élaboration et la mise en œuvre du Plan d'action national d'adaptation aux changements climatiques (PANA). Il soutiendra, par ailleurs, l’élaboration d’une cartographie des risques de catastrophes au Burundi. Celle-ci sera établie en collaboration avec OCHA.
Le programme participera également à l’amélioration des capacités techniques et opérationnelles des communautés à gérer les risques de catastrophes, surtout dans les provinces et régions les plus touchées par les inondations, les glissements de terrain et la sécheresse (Bujumbura, Makamba Kirundo et Mumirwa).  Il appuiera le reboisement, en collaboration avec le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et participera au renforcement de la gestion des bassins versants. La mise en place d’un système d’alerte précoce et de gestion des catastrophes servira à prévenir les risques de catastrophes et enrichira les informations météorologiques. En partenariat avec le Fonds vert pour le climat (FVC), le PNUD renforcera la capacité du ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Élevage à tirer parti des possibilités de partenariat mondial pour le financement de la lutte contre les changements climatiques.

Icon of SDG 03 Icon of SDG 05 Icon of SDG 08 Icon of SDG 13 Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global