« Les efforts continus des autorités nationales et de tous les partenaires techniques et financiers, méritent d’être soulignés et accompagnés » - Nicole Kouassi, RR @PnudBurundi

Bujumbura :  Madame Nicole KOUASSI, Représentante Résidente du PNUD au Burundi, a transmis au Gouvernement du Burundi, par l’entremise de Dr Thadée Ndikumana, Ministre de la Santé publique et de la lutte contre le SIDA, un important don d’équipement sanitaire et informatique, dont la valeur totale est estimée à un milliard cent millions de FBu (530,000$ US).  La cérémonie de remise s’est déroulée ce jeudi 03 juillet dans l’enceinte du cabinet du Ministère en présence des directeurs et directrices des départements et autres cadres du Ministère.

Ce sont, entre autres, 14 millions de masques, 3 respirateurs VG70, 30 motos, 6 véhicules HardTop, 1 camion, des chariots élévateurs, 27 ordinateurs et divers autre matériel informatique pour le système de surveillance qui ont été transmis au Ministre de la Santé dans le cadre de l’appui du PNUD au renforcement des capacités de riposte du Burundi face au Covid-19.

Selon Nicole KOUASSI, ce don du PNUD, qui s’inscrit dans la ligne des efforts de la communauté internationale « pour apporter une réponse aux pandémies les plus mortifères », dont le VIH/SIDA, la Tuberculose, le paludisme, et plus récemment, la COVID-19, vise à aider le gouvernement à se procurer le matériel médical dont il a besoins pour renforcer les capacités nationales en vue de contenir la propagation du COVID-19.

Il est important, a-t-elle souligné « que nous soyons tous unies et travaillions en collaboration étroite pour faire face aux défis émergents et rompre avec le cycle de ces épidémies récurrentes ». Elle a formulé le vœu que « le partenariat Gouvernement du Burundi, Fond Mondial et tous les partenaires de la santé continue d’être fructueux et complémentaires ».

« Le nouveau gouvernement a mis en avant la lutte intensive contre le COVID-19 » a rappelé Dr Thaddée NDIKUMANA. C’est donc « un plaisir pour le Gouvernement de recevoir   des véhicules de supervision et des motos qui vont faciliter la collecte et le transport des échantillons à travers les hôpitaux de districts vers les hôpitaux provinciaux ».

Le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, souligne-t-il, « est prêt à collaborer avec le PNUD et apprécie beaucoup le pas déjà franchi. Nous comptons sur vous continuer à collaborer pour le renforcement du Système de santé »

Le PNUD a également appuyé le développement d’une application mobile innovante, qui sera désormais utilisée pour suivre les cas de COVID-19 pour permettre des interventions plus ciblées.

Une bataille livrée sur plusieurs fronts

Au-delà de la pandémie du COVID-19, le Burundi connais plusieurs endémo-épidémies, à l’instar de divers autres pays de l’Afrique subsaharien, dont les principales sont le paludisme, la tuberculose et l’infection au VIH/Sida.  (Lire l’article : Quand les crises sanitaires se télescopent )

Icon of SDG 03

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global