PRIORITÉ

Gouvernance démocratique

et consolidation de la paix

© Aaron Nsavyimana / PNUD Burundi / 2017 - Au Burundi, le volume des dossiers judiciaires fonciers qui ne cesse d’augmenter, oblige la Justice à se déplacer en audience itinérante sur le terrain à la rencontre des justiciables isolés ou démunis, afin d’assurer une justice équitable et accessible à tous. Audience itinérante de la Cour spéciale des terres et autres biens (CSTB) à Gitanga, Rutana.

Le PNUD soutient le Burundi sur le chemin de la gouvernance démocratique, afin de consolider la paix, promouvoir la réconciliation nationale et appuyer les réformes institutionnelles et administratives.

Pendant la période précédente, 2017-2018, le PNUD a poursuivi son accompagnement du Burundi dans le cadre des réformes de l’administration avec, par exemple, l'aide à la création de cinq Guichets uniques provinciaux (GUP) pilotes, dans le cadre de l’appui au Programme national de réforme de l’administration(PNRA), mais aussi l'aide à la justice, comme le renforcement des capacités des magistrats, l’accès à la justice pour tous, la lutte contre les violences faites aux femmes, la promotion des audiences itinérantes, afin de résorber les dossiers en souffrance, ainsi que l’appui au processus de traitement du passé, de vérité et de réconciliation nationale.

Pour la période 2019-2023, le PNUD Burundi vise l’amélioration de l’accès et de la qualité des services administratifs, judiciaires et de santé, en accord avec les priorités fixées par le nouveau Programme de coopération du PNUD Burundi 2019-2023.

Amélioration de l’accès à des services administratifs, sanitaires et judiciaires de qualité

il s’agira pour la période 2019-2023 du programme du PNUD de renforcer les capacités institutionnelles des services publics afin d’améliorer le respect du principe de responsabilité et de mettre des services de qualité à la portée de la population, tout en concourant à faire en sorte que les engagements pris au sujet des droits des femmes soient tenus.

Le PNUD axera son action sur :

  1. La création d’autres Guichets uniques provinciaux (GUP) dans les provinces où il n’en existe pas encore (13 sur 18 provinces). En 2019 cinq nouveaux guichets uniques vont ouvrir dans les chef lieux des provinces de Makamba, Rutana, Kayanza, Bubanza et Cibitoke. Également, la mise en œuvre de programmes de formation par l’intermédiaire du Centre de formation professionnelle de la justice, de l’École nationale d’administration (ENA), de l’École de police et du Centre national de formation des acteurs locaux ;
  2. La fourniture d’une aide juridictionnelle aux groupes vulnérables (les veuves, les femmes et les Twa dans des affaires de litiges fonciers et de droits de propriété foncière) par l’intermédiaire de Centres de conseil juridique et au moyen de campagnes d’information et d’activités de renforcement des capacités des magistrats et des juristes ;
  3. La fourniture de Services de prévention et de soins aux victimes de la violence sexiste, y compris l’accompagnement psychosocial et l’aide à la réinsertion économique, en collaboration avec l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU-Femmes) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) ;
    Le renforcement des partenariats avec le Ministère de la santé, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) et les organisations de la société civile, afin d’améliorer l’accès aux services de santé de base et de réduire la morbidité et la mortalité dues au paludisme et à la tuberculose ;
  4. L’amélioration des services de soins et de traitement fournis aux patients séropositifs et la lutte contre la propagation du VIH/sida, ce qui concourt à la réalisation de l’Objectif de développement durable N° 3 (ODD 3).

Pour approfondir

Chargement en cours…
Chargement en cours…
Chargement en cours…

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global