Téléchargez ce document

Cadre stratégique de croissance et de lutte contre la pauvreté CSLP II

29 juil. 2016

Éprouvé par une longue période marquée par des conflits politiques répétitifs et une insécurité généralisée, le Burundi a été, au cours de la dernière décennie, confronté à de grands défis liés notamment à la rupture de la cohésion sociale, au ralentissement du développement économique et à l’accentuation de la pauvreté. C’est dans un tel contexte que le gouvernement a adopté, en 2006, son premier Cadre stratégique de croissance et de lutte contre la pauvreté (CSLP I), fruit d’un long processus participatif et inclusif.

 

La mise en oeuvre du CSLP I s’est traduite par des progrès remarquables sur le plan de la stabilité macroéconomique et de l’accessibilité aux services sociaux de base en particulier à la santé et à l’éducation. Toutefois, le profil général de la croissance est demeuré insuffisant pour résorber significativement la pauvreté. De plus, les répercussions de la crise économique et financière internationale, survenue en 2009 ont fortement contrarié les efforts du gouvernement qui a dû faire face aux chocs précédents - crise énergétique (2006 – 2007) et flambée des prix de première nécessité (2007 – 2009) - dont les effets n’étaient pas entièrement dissipés.

 

En conséquence, sous l’impulsion du Président de la République et dans la logique des orientations formulées dans la vision Burundi 2025, le Gouvernement du Burundi a entrepris l’élaboration de son deuxième Cadre stratégique de croissance et de lutte contre la pauvreté – CSLP II, qui place l’enjeu de la croissance et de la création de l’emploi au centre de ses futurs programmes de réduction de la pauvreté. Comme le premier, le CSLP II - est le résultat d’une démarche participative associant les représentants des communautés à la base, de la société civile, du secteur privé, du Parlement, de l’Administration Centrale et des partenaires au développement.

 

Cette démarche inclusive a permis un large consensus au niveau de toutes les parties prenantes et confère ainsi au CSLP II, en conformité avec la Déclaration de Paris, le statut de seul cadre de référence pour la définition des priorités de l’action gouvernementale et pour le choix des programmes à privilégier dans le cadre de la coopération internationale que le Burundi entretient avec ses partenaires au développement. Cette convergence de vue constitue également un gage pour une mise en oeuvre réussie des objectifs fixés par le CSLP II qui, dans sa conception met au premier plan la recherche d’une croissance redistributive en faveur notamment des plus pauvres avec une attention particulière sur les femmes et les jeunes.

Axes stratégiques du CSLPII

  • Axe 1 : Renforcement de l'État de droit, consolidation de la bonne gouvernance et promotion de l'égalité du genre ;
  • Axe 2 : transformation de l’économie Burundaise pour une Croissance soutenue et créatrice d’emplois ;
  • Axe 3 : amélioration de l’accessibilité et de la qualité des services de base et renforcement de la solidarité nationale ;
  • Axe 4 : gestion de l’espace et de l’environnement pour un développement durable.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global