© Patrice Brizard / PNUD Burundi / 2019 – En présence du Gouverneur de la province Rumonge, M. Juvénal Bigirimana et de l’économiste nationale du PNUD Burundi, Mme Marie-Jeanine Hashazinka, le Ministre de la décentralisation et de la réforme institutionnelle, M. Jean Bosco Hitimana, lance le premier atelier de formation à la localisation des ODD destinée à faciliter leur insertion dans les Plans communaux.

 

Par Patrice Brizard

Rumonge, 10 octobre - Ce vendredi, le Ministre de la décentralisation et de la réforme institutionnelle, M. Jean Bosco Hitimana, a lancé à l'endroit des hauts cadres de l'État et des planificateurs locaux, le premier d’une série de quatre ateliers de formation à la localisation des Objectifs de développement durable (ODD)1, afin de mieux les insérer dans les Plans communaux de développement communautaire (PCDC), et mis en œuvre avec le soutien financier et technique du PNUD Burundi. Des experts et consultants conduiront ces formations opérées sur les communes pilotes de Buyengero et Burambi, en province Rumonge, et de Bwambarangwe et Gitobe en province Kirundo, avec la possibilité d’étendre cette formation à toutes les communes du Burundi. « Nous avons l’espoir que ces communes deviennent les porte-flambeaux du leadership local en s’appropriant les ODD, mais surtout en les mettant en œuvre à travers tous les outils, stratégies, et documents de planification du développement local », a déclaré le Ministre qui a également souligné, pour conclure son discours d’ouverture, que « les Objectifs de développement durable nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous ».

Le processus d’adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030, adopté le 25 septembre 2015 lors du Sommet des Nations est un appel mondial à l’action contre la pauvreté, pour protéger la planète et pour assurer à tous les êtres humains paix et prospérité. Il comprend 17 objectifs mondiaux, ou Objectifs de développement durable (ODD), composés de 169 cibles et d’environ 241 indicateurs qui orienteront les politiques et les financements des 15 prochaines années. Mais ce Programme a également été marqué par une forte prise de conscience de l’importance du niveau local dans la conception et la mise en œuvre commune des agendas internationaux et nationaux de développement.

Si les ODD ont un caractère universel, les communes en vertu des spécificités de développement de leurs territoires, de la diversité des défis auxquels elles doivent faire face et de l’urgence de la plupart de ces défis, constituent une interface idéale entre objectifs globaux, adoptés au niveau international et sur lesquels les pays ont pris des engagements, et leur traduction en actes concrets auprès des populations locales. Par contre les communes ne sauraient travailler à l’atteinte des 169 cibles définies puisque leur niveau de pertinence varie d’un territoire à un autre et qu’elles ne leur sont pas toutes applicables.

La légitimité des communes s’en trouve renforcée par le fait qu’elles représentent l’échelon territorial le plus qualifié et le mieux placé pour apporter des réponses aux préoccupations liées à l’accès aux services sociaux de base, tels que l’eau et l’assainissement, l’éducation, la santé et autres services, et pour relier les objectifs mondiaux aux communautés locales, car 70 % de la mise en œuvre de l’agenda 2030 doit être localisée si l’on veut parvenir à l’atteinte des ODD à l’horizon 2030.

La dimension locale doit avoir sa place dans l’appropriation des ODD, notamment à travers une responsabilisation des acteurs. Elle doit être une des clés de la réussite, tant au niveau de la conception qu’au niveau de la réalisation. « C’est dans ce cadre que la formation d’une masse critique de planificateurs locaux, maitrisant les besoins et les priorités nationales a été envisagée, et fonde la tenue de ces ateliers de formation à la localisation des ODD pour leur insertion dans les PCDC en cours de préparation », explique l’économiste nationale, Marie-Jeanine Hashazinka, en charge de la mise en œuvre du projet pour le PNUD.

______________________________________
[1] Localiser l’agenda 2030 signifie intégrer les ODD dans la conception, la mise en œuvre et le suivi des politiques et des stratégies de développement local, tout en mettant les territoires au centre.  

Qu'est ce que la localisation des ODD

Le nouvel Agenda 2030 pour le développement durable présente un nouveau plan d'action pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et assurer une prospérité durable pour tous. Mais comment faire en sorte que tous les ODD atteignent les territoires et que personne ne soit laissé derrière ?
Icon of SDG 01 Icon of SDG 06 Icon of SDG 11

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global