© Fleury Kid INEZA / PNUD Burundi/ 2020 – Des familles de la commune Buyengero reçoivent leurs papiers administratifs lors de la campagne d’enregistrement et de distribution gratuite des faits et actes d’État Civil

Par Fleury Kid Ineza

 

RUMONGE - Aux premières lueurs de ce 4 août 2020, une grande foule se dépêche à grands pas vers le Stade provincial qui abrite tous les grands évènements. Les visages radieux et les sourires larges, hommes, femmes, enfants et personnes âgées se chuchotent la bonne nouvelle : aujourd’hui il y a distribution gratuite de Carte nationale d’identité, d’Extrait d’acte de naissance, l’Extrait d’acte de mariage (pour ceux qui sont mariés illégalement), d’extrait d’acte de décès, etc.

En effet, dans le cadre de son programme « Amélioration de l’accès aux services administratifs, judiciaires et aux droits » (PASD), le PNUD, en collaboration avec le Ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, commence une grande campagne d’enregistrement et de distribution gratuite des faits et actes d’État Civil dans les provinces de Rumonge, Bururi, Rutana  Makamaba et Kayanza. D’août à décembre 2020, les personnes particulièrement vulnérables peuvent gratuitement obtenir leur Carte d’Identité et bien d’autres documents d’État civil.

Cette mesure particulière apporte une réponse au constat établi par les autorités administratives : un grand nombre de citoyens et citoyennes ne sont pas enregistré•e•s, des cas de décès, de mariage ne sont pas déclarés, les certificats de reconnaissance d’adoption font défaut. Par ce geste, les personnes âgées, les personnes vivant avec un handicap, les orphelins, les personnes aux moyens précaires, les veufs et les veuves, les personnes mariées illégalement, les Batwa et les rapatrié(e)s, qui sont les principaux concernés, pourront gratuitement accéder à ces documents.

Pour Venant Birorimana, Secrétaire Communal à Rumonge, cette campagne est une solution qui vient à point nommé pour la population de la commune « On a beaucoup d’indigents à Rumonge qui ne peuvent pas s’offrir le luxe de se payer une carte d’identité. 1000 francs burundais c’est beaucoup d’argent », dit-il.

Dans le même sens, Karame Julien, Conseiller technique chargé des affaires administratives et sociales de la commune Buyengero, affirme que l’appui apporté par cette campagne est très appréciable : « Dans notre commune Buyengero, la plupart des gens sont encore enregistrés dans la province Bururi alors qu’ils devraient être enregistrés dans la province Rumonge. Cette campagne va nous permettre d’opérer cette migration administrative sur un grand nombre de personnes. »

Nshimirimana Audrey, venue à l’enregistrement avec son fils Yolam âgé d’un an, nous a dit avec sourire : « Obtenir le certificat de naissance de mon fils est comme un rêve qui se réalise, pour moi. Ce document est très indispensable pour nous car on me le demande toujours à l’hôpital. Et d’ailleurs, à l’avenir, il va m’aider à le faire enregistrer à l’école ».

 

Menyeye Elie, un twa de la commune Bugarama, mari et père de 4 enfants, qui par manque de moyens financiers n’a pas établi de documents d’état civil jusqu’à ce jour, témoigne que cette gratuité lui permet d’être en règle : « Aujourd’hui je viens avec toute ma famille chercher un acte de mariage, des extraits d’acte de naissance, des cartes d’identité pour mes 4 enfants. Ça va me permettre de scolariser mes enfants. Ne pas avoir d’acte de mariage et actes de naissance me prive, moi et ma famille, de beaucoup de droits. »

 

Par ailleurs, l’absence d’acte de mariage réduit les chances déjà précaires pour les femmes de jouir des droits successoraux.

 

Dans l’ensemble, le PNUD, à travers le  PASD va permettre ou faciliter l’accès aux services administratifs à au moins 270 ,000 personnes dont 118,286 Hommes, 135,000 Femmes, 514 Batwa et 8100 déplacés/rapatriés et 8100 personnes vivant avec handicap à travers les guichets uniques provinciaux, les services d’état civil et les services fonciers communaux. Avec les 10 GUP, plus 48.958 personnes, dont 12.599 ont déjà été servis à travers les GUP. Il est prévu qu’environ 1,5 Millions de personnes, c’est-à-dire plus de 12% de la population burundaise, aient un accès facilité aux Carte NationaIes d’Identité, ce qui constitue une porte vers la jouissance de beaucoup de droits. 

 

 

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global