© PNUD Burundi / Fleury Kid Ineza / 2018 -
© PNUD Burundi / Fleury Kid Ineza / 2018 - Le Directeur pays, Alfredo Teixeira, pendant son discours d'ouverture de l'atelier du Groupe sectoriel Justoce et État de droit.

Discours du Directeur pays du PNUD, Alfredo TEIXEIRA

Excellence, Madame la Ministre de la Justice, de la Protection civique et garde des Sceaux ;

Monsieur le Président de la Cour suprême ;

Monsieur le Procureur général de la République ;

Monsieur le Président de la Cour spéciale terre et autres biens ;

Monsieur le Secrétaire permanent au ministère de la Justice;

Mesdames, Messieurs les membres du Conseil supérieur de la magistrature ;

Messieurs les chefs de service au ministère de la Justice ;

Messieurs les Bâtonniers

Chers Partenaires techniques et financiers en vos rangs et grades respectifs ;

Mesdames, Messieurs les représentants des Organisations de la société civile

Distingués invités

BWAKEYE. MURAKOMEYE ?

AMAHORO … KAZE !

C’est avec un réel plaisir que je prends la parole pour la première fois devant cette assemblée en qualité de Chef de file des Partenaires techniques et financiers (PTF) dans le secteur de la justice et de l’état de droit.

Je remercie chacune et chacun d’entre vous de votre présence qui s’inscrit dans le cadre du mécanisme de concertation et de coordination entre les acteurs de la justice et les Partenaires techniques et financiers.

Ce mécanisme, qui est né de la volonté commune des acteurs de la justice et des Partenaires techniques et financiers depuis 2009, vise à instaurer un dialogue franc et interactif sur la mise en œuvre des politiques destinées à rendre une justice efficace, équitable et indépendante, et à promouvoir l’état de droit, afin d’en évaluer les succès et les difficultés et relever les nouveaux défis.

Excellence, Mesdames, Messieurs, distingués invités ;

Pour rappel, le Groupe sectoriel Justice et État de Droit a pour rôle de contribuer notamment à :

  • Favoriser le partage d’informations et la collaboration entre les intervenants ;
  • Améliorer la planification, la budgétisation, le suivi et l’évaluation des interventions menées en appui à la justice ;
  • Développer et mettre en œuvre les politiques destinées à rendre la justice efficace, équitable et indépendante et à promouvoir l’état de droit ;
  • Encourager la responsabilité mutuelle, la confiance et la transparence entre les intervenants impliqués dans le secteur.

Excellence, Mesdames, Messieurs, distingués invités ;

Je voudrais ici encourager le ministère de la Justice dans ses efforts pour la restauration d’une justice équitable et le renforcement de l’état de droit.

Les efforts nécessaires à fournir pour atteindre l’objectif d’une justice pour tous sont encore nombreux malgré les succès enregistrés.

J'espère que nous allons former un partenariat fort pour soutenir les efforts de renforcement de la justice et de l’état de droit et améliorer la coordination et l’efficacité des appuis et des interventions des Partenaires techniques et financiers et des acteurs dans ce domaine.

Ainsi, pour terminer mon allocution, permettez-moi de féliciter les efforts conjoints déjà effectués et de saluer notre coopération mutuelle au seul bénéfice de la population burundaise.

 

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global