© Fleury Kid Ineza / PNUD Burundi / 2018 - Rompu aux techniques de collaboration et bon communicant, Gilbert noue facilement de bonnes relations avec les parties prenantes au projet, notamment avec les autorités administratives et les bénéficiaires.

 

Par Fleury Kid Ineza

MAKAMBA - Volontaire des Nations-Unies depuis 2017, Gilbert Niyonkuru est actuellement affecté au PNUD Burundi en tant que Coordonnateur provincial spécialiste en mobilisation sociale et égalité des genres à Makamba.

Fort de 7 années d’expérience dans le suivi et mise en œuvre de projets, il coordonne localement un volet « Prévention des conflits et l’édification de la paix » d’un projet inter-agences de l’ONU. Ce projet s'attaque aux facteurs de conflit et d'instabilité associés au déplacements forcés de population entre le Burundi et la Tanzanie. Gilbert nous confie qu’il se réjouit beaucoup de travailler à ce projet qui est conjoint aux bureaux du PNUD, de l’OIM et du HCR du Burundi et de la Tanzanie.

Grâce à son expérience multidisciplinaire, Gilbert offre son appui technique à quatre ONG partenaires d’exécution dpour la réussite de leurs activités de renforcement de la résilience communautaire à travers la création de petits emplois rémunérés et de coopératives, ainsi qu’en matière d’aide légale et de prévention et de gestion des conflits. Gilbert est un travailleur expérimenté du développement communautaire, il a proposé aux partenaires un mode participatif et inclusif de recrutement de 520 bénéficiaires qui ont été affectés à des travaux de développement communautaire, et qui impliquent, par là même, les autorités locales et provoquent l’adhésion communautaire.

Sensible à l’égalité de genre, il veille à l’intégration du concept « Gender seal » dans toutes les activités du projet, notamment la parité entre les sexes dans le choix des bénéficiaires, lors de comités de travaux et des coopératives auxquels il est invité à participer. Gilbert veille toujours à intégrer des outils de suivi qui prennent en compte le genre pour une participation équilibrée des femmes dans tous les aspects du projet.

Rompu aux techniques de collaboration et bon communicant, Gilbert noue facilement de bonnes relations avec les parties prenantes au projet, notamment avec les autorités administratives et les bénéficiaires, ce qui contribue à redorer l’image du programme des volontaires des Nations Unies et du PNUD dans sa province d’affectation.

Bien qu’il ait à relever quelques défis liés à son affectation sur le terrain, il est fier de mettre en œuvre et de développer ses compétences au PNUD dans un projet singulier de par son caractère transfrontalier et inter-agences. Il reconnait par ailleurs que ce caractère particulier a accru sa connaissance des réalités des zones de frontières et a fortifié sa connaissance des Nations-Unies en tant qu’organisation unique et indivisible.

Très engagé à soutenir les Objectifs de développement durable (ODD), Gilbert continue sur son temps libre, d’accompagner les anciens jeunes bénéficiaires ayant reçu le soutien du programme des Volontaires des Nations Unies et du PNUD dans leurs Activités génératrices de revenus (AGR) aux quatre coins de la province.

Gilbert remercie le Programme VNU pour son appui, précisant par ailleurs, qu’il profite bien des formations offertes en ligne par le Programme.

_____________________________

Le Programme des Volontaires des Nations-Unies est présent dans 134 pays, dont le Burundi, et mobilise chaque année plus de 6000 volontaires. Le programme VNU est administré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), et rend compte de ses travaux au Conseil exécutif du PNUD.

Icon of SDG 05 Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Burundi 
Aller à PNUD Global